Parmi les nouveautés (ce ne sont plus vraiment des nouveautés à l’heure actuelle) apportées avec Windows Server 2008, l’outil de diagnostic Validate en est une qui laisse parfois dubitatif.

En effet, il est expliqué que les clusters n’ayant pas satisfait les deux critères suivants ne sont pas supportés :

  • Passage “réussi” de Validate sur chacun des noeuds (ou futurs noeuds) du cluster
  • Chaque composant (logiciel ou matériel) de chaque noeud (ou futur noeud) du cluster doit avoir été qualifié et disposer du logo “Certified for Windows Server 2008”

image

Mais alors, pourquoi un composant ne disposant pas du logo “Certified for Windows Server 2008” compromettrait la supportabilité de mon cluster alors que le passage de Validate n’indique aucune erreur ?

La réponse tient en deux points :

  • Garantie fonctionnelle : la qualification des composants apporte l’assurance que leur développement respecte le mode de fonctionnement du cluster Windows Server 2008
  • Garantie opérationnelle : le passage de Validate permet de s’assurer que le cluster respecte les meilleures pratiques et dispose d’une configuration adéquate pour assurer un fonctionnement optimal

La mise en place d’un cluster étant toujours déterminé par un besoin de haute disponibilité, la mise en place de ces nouveaux critères de supportabilité apportent une assurance plus importante sur ces plateformes critiques.

De plus, un cluster est énormément dépendant des composants tiers qui sont mis en oeuvre pour le faire fonctionner : SAN, cartes réseau, drivers de carte HBA, etc… Comme Microsoft n’est pas maître pour le développement de ces parties, nous nous devions d’offrir cette garantie supplémentaire.

 

 

Concrètement, qu’apporte cette nouvelle stratégie de support ?

 

 

Auparavant, par le biais de la HCL (Hardware Compatibility List), les constructeurs proposaient des “solutions” cluster, autrement dit des packages en bon français. L’ensemble était validé par chaque constructeur suivant les préconnisations de Microsoft.

Désormais, le niveau de validation n’est plus au niveau du cluster mais du composant. Il est donc possible de choisir des composants disparates pour construire son cluster. Tant que ces éléments disposent du logo “Certfied for Windows Server 2008”…

En allant plus loin, il est possible d’installer un cluster Windows Server 2008 avec des serveurs de marques différentes même s’il est toujours recommandé de garder une configuration homogène.

Pour trouver des composants certifiés : Windows Server Catalog (en Anglais)

 

 

Une fois remplis le critère de la qualification des éléments qui formeront un cluster, Validate apporte un avantage important par rapport à Windows Server 2003 consistant à s’assurer du fonctionnement du cluster et de tous les composants impliqués dans son fonctionnement avant son installation.

Pour avoir un point de comparaison, jusqu’à Windows Server 2003 lorsque l’on planifait la mise en place d’un cluster MSCS, la seule façon de savoir si un cluster fonctionnerait correctement était de créer ce cluster (avec tous les problèmes potentiels à résoudre pendant l’installation) puis de le tester en forçant des bascules de groupes et de ressources.

Depuis Windows Server 2008, en utilisant Validate, il est possible de vérifier avant la création du cluster si la plateforme matérielle et logicielle sélectionnée fonctionnera de manière optimale.

Principalement, cet outil permet d’identifier les problèmes de configuration réseau (adressage, connectivité, …) et stockage (zoning, pré-requis SCSI, …) de manière proactive et d’y remédier avant l’installation du cluster.

Si le rapport de validation ne présente que des feux vert alors le cluster fonctionnera de manière optimale.

Autrement, il faudra traiter les erreurs remontées. A ce sujet, chaque erreur identifiée est accompagnée de commentaires permettant d’en identitifer la cause.

image

 

 

Validate est un assistant de diagostic visant donc deux objectifs principaux :

  • Valider le fonctionnement de la “feature” Failover Clustering
  • Assurer le respect des critères “opérationnels” de la supportabilité du cluster

 

 

Validate, meilleures pratiques

 

 

Pour garantir la supportabilité d’un cluster dans le temps, il est recommandé (sinon requis) d’exécuter Validate à chaque fois qu’un changement est apporté au cluster (ajout d’un noeud, changement d’une carte HBA, …).

Les scénarios pour lesquels il est recommandé d’exécuter Validate sont identifiés ici : Understanding the validation tests required for your scenario (TechNet, en Anglais)

Au delà de la supportabilité, Validate peut également être utilisé pour diagnostiquer d’éventuels dysfonctionnement.

Grâce au rapport généré par cet outil, il peut être possible de mettre le doigt sur un problème de configuration qui permettra de corriger ce problème.

 

 

Ressources

 

 

Failover Cluster Step-by-Step Guide: Validating Hardware for a Failover Cluster (TechNet, en Anglais)

KB943984 - The Microsoft Support Policy for Windows Server 2008 Failover Clusters (en Anglais)

Windows Server Catalog (en Anglais)

Failover Cluster Configuration Program (en Anglais)

 

 

Guillaume

Windows Core Support Escalation Engineer