Stanislas Quastana's blog on TechNet

Windows Server, Windows Client, Cloud Computing, DirectAccess, sécurité des Systèmes d Information

Un Datacenter personnel à la maison – retour d’expérience après 1 an

Un Datacenter personnel à la maison – retour d’expérience après 1 an

  • Comments 23
  • Likes

Ceux qui me connaissent ou me côtoient sur les réseaux sociaux savent que je suis un gros fan de Windows Server et gros consommateur de machines virtuelles que j’héberge principalement sur Hyper-V (et quelques-unes sur Windows Azure).

Pour faire mes démonstrations lors d’évènements comme les Microsoft TechDays ou comme les Microsoft IT Camps, j’utilise 2 plateformes, une hébergée au sein de nos locaux et utilisée par toute l’équipe et une seconde chez moi (oui je sais : EDF va finir par m’envoyer une carte Gold Member Clignement d'œil) comme le font également mes collègues Arnaud et Pascal.

Avec 2 plateformes à notre disposition par personne nous limitons fortement le risque de ne pas pouvoir faire de démonstration pour cause de panne… même si cela impose d’avoir aussi un réseau correct (c’est comme le Cloud : pas de réseau = pas de démos en live dans une conférence). En cas de conférence majeure (exemple une plénière TechDays) nous apportons aussi des machines sur place; ce n’est pas le cas dans la majorité de nos déplacements en France lors des IT Camps notamment

Ma plateforme personnelle est composée de plusieurs machines physiques et est opérationnelle depuis un peu plus d’un an. Cet article est donc un retour d’expérience d’une “plateforme en production familiale” et pourra vous donner aussi des idées pour monter un environnement de test / découverte / apprentissage à la maison.

Source de l'image : deviantart

Ma plateforme est constituée de plusieurs machines assez disparates sous la forme, assez peu sur la puissance / génération de processeurs. Toutes ces machines ont cependant en commun plusieurs critères :

- Les processeurs sont assez récents et tous des Intel Core i5 ou i7 (pour supporter les Live Migration)

- Les machines sont poussées à leur maximum (voire plus) en terme de RAM supportée

- Les machines les mieux dotées en mémoire RAM sont également celles sur lesquelles des disques SSD supplémentaires ont été ajoutés pour le stockage des fichiers VHDX des machines virtuelles constamment exécutées / utilisées

- Les machines ayant assez de place en interne disposent aussi de disques durs magnétiques de grande capacité pour les VM peu utilisées, les VM Replica, les Backups, les images ISO, les libraires SCVMM, les vidéos des sessions des conférences TechEd, Build…

- A une exception, toutes les machines disposent de disques SSD pour le système d’exploitation

- Toutes les machines ont plusieurs interfaces réseaux (entre 2 et 4 selon les form factor)

- Les machines sont très silencieuses car plusieurs tournent dans mon salon et c’est un critère WAF important (même pour moi)

- Enfin, les machines qui ne sont pas cachées sont très sobres esthétiquement (pas de rangées de boutons, vitre en plexi ou autre néon fluo). Donc c’est aussi très WAF.

Hyperstan1 est ma machine principale sous Windows 8 avec un double boot sur un Hyper-V Windows Server 2012, elle me sert dans ce rôle de serveur VDI mais je ne la démarre dans ce but que lors des évènements dans lesquels je fais des démos donc sa configuration a peu d’importance pour cet article.

HyperStan2 est un Shuttle SH67H7 avec la configuration suivante :

- Intel Core i7 2600s

- 32 Go de RAM Corsair

- SSDs : Intel 520

- Disque WD Green 2 To

- Carte réseau Intel ET2 2 ports

- Carte Realtek

Puissance : Plutôt pas mal !! supporte très bien la charge, tourne 24h/24 le tout dans le silence depuis 1 an, super stable –> Très WAF, en plus il n’est pas trop volumineux et assez sobre. Le montage est assez simple et l’agencement interne très bien fait. La même configuration tourne également chez mes 2 collègues Arnaud (qui a tenté de le faire tourner avec 4 disques internes un Core i7 3770K mais ça chauffait trop donc il a retiré un disque) et Pascal (qui en a 2)

Possibilité d’améliorations futures : Windows Server 2012 R2 (avec la data déduplication pour les VHDX des VM en cours d’exécution pour optimiser la place sur les SSDs) , éventuellement changer le processeur pour un plus puissant comme un Intel Core i7 3770K (mais est-ce bien nécessaire ?) sinon là il est déjà à son potentiel maximum. A noter que les nouveaux modèles de Shutlle supportant l’architecture Haswell arrivent (mais sont toujours “limités” à 32 Go de RAM)

HyperStan3 est un Mac Mini édition 2011 reconditionné (ex machine XBMC remplacée depuis par un NUC) et boostée en RAM au delà des limites supportées par Apple (8 Go)

- Intel Core i5

- 16 Go de RAM Corsair pour Mac (très facilement accessibles)

- 500 Go disque magnétique poussif et inchangeable facilement car démontage délicat

- 1 carte réseau TrendNet USB 10/100 mbps

Puissance : limitée principalement par le disque dur peu performant. Machine ultrasilencieuse, petite et qui en plus est assez jolie (oui il faut le reconnaitre). Stable et démarré depuis 1 an.

Possibilité d’améliorations futures : Windows Server 2012 R2, un disque externe SSD ? (plus vraiment nécessaire avec le stockage des VMs sur un partage SMB 3.0)

Le Winology 1 est le NAS/SAN/serveur Hyper-V Replica principal.

Sa configuration matérielle est détaillée ici

Puissance : mitigée mais suffisante pour l’usage qu’il en est fait. Machine très silencieuse qui en plus veut bien tenir dans un meuble fermé et sans trop chauffer –> Très WAF. Tourne 24h/24 depuis 11 mois, super stable.

Possibilité d’améliorations futures : une carte réseau supplémentaire, une carte contrôleur SAS 3/6 Gbits, quelques SSDs, Windows Server 2012 R2 avec du Tiering sur le stockage, l’intégration dans SCVMM 2012 R2 de la partie serveurs de fichiers ET de la cible iSCSI,  l’utilisation de fichiers VHDX par la cible iSCSI, une réplication vers un 3ème tiers pour Hyper-V

 

Le Winology2 est un NAS de chez Gigabyte sur base d’Intel Atom que j’ai “reconditionné” avec un Windows Server 2012

 

- Intel Atom

- 4 Go de RAM

- 2 Go WD Black Caviar pour le disque principal

- 3 x 500 Go Seagate (recyclage d’anciens disques)

- 2 interfaces réseaux (bien pour SMB 3.0)

Puissance : limitée (Atom oblige) mais suffisante pour l’usage qu’il en est fait (NAS de test sous Windows Server 2012). Machine pas super silencieuse au démarrage et qui a tendance à un peu trop chauffer donc je la laisse éteinte la majorité du temps car elle est dans un meuble.

Possibilité d’améliorations futures : remplacer les disques par des plus gros et plus performants. Windows Server 2012 R2 avec toutes les nouveautés et améliorations en terme de stockage SAN / NAS.

HyperStan64 est le petit dernier monté il y a quelques mois suite à un achat compulsif de barrettes mémoires à bon prix !

- 64 Go de RAM Kingston HyperBeast (achetés 170 euros suite à une erreur d’étiquetage d’Amazon et la lecture d’un article sur PCinpact à ce sujet !!)

- un petit Xeon avec une carte Intel DX79SR (socket processeur LGA 2011, le seul “grand public” supportant 64 Go de RAM en 8x8 Go)

- un SSD Samsung 830 pour le système

- 1 carte RAID HP SmartArray (achetée 60 € sur eBay)

- 2 disques durs SAS 73 Go 15K RPM (environ 22 € pièce sur eBay)

- 1 disque dur SAS 146 Go 15K RPM (environ 35 € pièce sur eBay)

- 1 disque dur SAS 146 Go 10K RPM (environ 30 € pièce sur eBay)

- un boitier Define R4 de chez Fractal Design

Puissance : Largement supérieure à mes besoins actuels !! A voir avec les nouvelles versions des produits. Machine assez silencieuse mais plus bruyante quand même que le Shuttle ou le Winology. Et malgré le boitier très bien insonorisé et plutôt sobre, cela reste un PC qui prend de la place (donc le moins WAF de tous). pour l’instant je le démarre au besoin.

Possibilité d’améliorations très futur lointain : une carte contrôleur 6 Gbits, quelques SSDs (pour comparer avec les disques SAS 15K RPM en RAID 0), des cartes réseaux additionnelles, Windows Server 2012 R2 avec du Tiering sur le stockage, un disque SATA de grand capacité et pas forcément rapide.

En terme d’architecture logicielle c’est assez homogène et très Microsoft vous vous en doutez :

- du Windows Server 2012 Datacenter partout

- 4 Hyper-V Windows Server 2012 et un sous Windows Server 2012 R2 Preview

- un des serveurs Hyper-V (qui est aussi le NAS) fait office de serveur Hyper-V Replica pour la réplication de toutes les VM importantes et n’est volontairement pas géré par VMM 2012 (qui dans sa version 2012 SP1 ne permet pas la gestion de Hyper-V Replica)

- de la virtualisation de réseaux Hyper-V pour l’isolation de certaines machines

- 2 serveurs de fichiers (NAS) dont un fait aussi office de SAN avec une cible iSCSI

- beaucoup de machines virtuelles (que je déploie très rapidement grâce à des modèles dans SCVMM 2012 SP1)

- un Active Directory mono forêt mono domaine (les 3 contrôleurs de domaine sont des VM)

- du System Center 2012 SP1 pour piloter le tout avec principalement du VMM, du SCOM et de l’App Controller. J’ai aussi un Orchestrator 2012 SP1 mais j’avoue ne pas encore trop l’utiliser (tout System Center est sur des VM)

- 2 serveurs DHCP en mode failover, un serveur IPAM pour superviser tout cela (là encore tout cela sous la forme de VM)

- Un serveur Forefront TMG 2010 comme proxy cache et reverse proxy pour quelques services (VM)

- 2 serveurs Passerelle RD Gateway pour accéder aux différentes machines et un RDBroker utilisé pour le VDI (VM)

- Un serveur WSUS pour gérer les mises à jour de tout ce beau monde (là encore c’est une VM) tous les seconds mardi du mois.

Améliorations dans un futur proche : un upgrade général en Windows Server 2012 R2 et System Center 2012 R2.

 

Voilà j’espère que cet article estival vous aura donné des idées pour monter un ou des PCs à la maison vous permettant de tester et évaluer Windows Server / System Center 2012 et > sans pour autant oublier le célèbre facteur WAF Clignement d'œil

Si vous souhaitez aussi partager ce type d’expérience, n’hésitez pas à poster un commentaire.

 

Pour tester Windows Server 2012 et Hyper-V, vous pouvez télécharger gratuitement la version d’évaluation (100% fonctionnelle pendant 180 jours soit 6 mois) disponible sous la forme :
- d'une image ISO :
http://aka.ms/jeveuxwindows2012
- d'un fichier VHD avec un système préinstallé :
http://aka.ms/jeveuxwindows2012        

Windows Server 2012 R2 est également disponible en téléchargement : http://aka.ms/jeveuxwindows2012r2 

Et si vous souhaitez découvrir en 4 heures nos technologies telles que Windows Server 2012 R2, Windows 8.1 en entreprise, le Cloud Privé ou Hybride par Microsoft, vous pouvez vous inscrire gratuitement à un de nos IT Camps en cliquant ici. La liste des IT Camps de septembre 2013 à juin 2014 est en ligne. Attention, il n’y aura qu’une date par sujet et par semestre par ville et le nombre de place est limité.
 
-
Stanislas Quastana -

Comments
  • Trop fan!!!!

  • Bonjour,

    Pourriez-vous donner la référence de vos boîtiers ?

  • C'est dans l'article :

    - Shuttle

    - Fractal Design R4

    - Lian Li PC-Q25A

  • Cà donne vraiment envie de jouer tout cela, mais encore une fois, c'est le prix des licences qui prêchent.

  • Mon dieu... et dire qu'on peut faire 10 fois plus puissant pour 10 fois moins cher sous Linux...

  • Mon dieu... mais non vous devez pouvoir faire au moins 100 fois plus puissant ;-) Ah mince je n'avais pas vu qu'on était Vendredi :-) Ah by the Way : Hyper-V est disponible en édition 100% gratuite et configurable aussi en ligne de commande. L'image ISO est ici http://technet.microsoft.com/fr-fr/evalcenter/dn205299.aspx

  • Bonjour, J'aimerais monté l'équivalent de votre Shuttle. En revanche, en me renseignant sur plusieurs sites, il est stipulé qu'il supporte au niveau RAM un maximum de 16 Go, hors vous signalez que vous en avez 32. Pouvez-vous me confirmer que vous avez bien 32 Go de RAM de reconnu ? Sinon, autre point, pour faire l'installation d'un OS dessus, est-ce qu'il y a un port pour y brancher un écran ? Ou faut-il prendre une petite carte graphique ? Merci d'avance pour vos réponses. Cordialement

  • Les sites que vous indiqués ne sont plus à jour : il supporte parfaitement 32 Go de RAM (testé et approuvé sur 4 exemplaires, le mien et celui de mes collègues). C'est d'ailleurs écrit sur le site de Shuttle : http://www.shuttle.eu/products/mini-pc/sh67h7/overview/ Il y a un port VGA et un HDMI qui sont utilisables en utilisant l'IGX du processeur (Core i5, i7..) sinon il aussi possible d'ajouter une carte graphique (mais c'est peu intéressant pour ce type de serveur). Cordialement

  • Bonjour, merci pour vos réponses. Concernant la RAM, vous avez raison. J'avais été voir sur des sites qui en effet n'étaient plus à jour. Sinon j'ai encore quelques questions et je ne vous embête plus. Sur quel disque avez vous installé le système principal (je pense que c'est le SSD mais c'est pour confirmation). Ensuite, où stockez vous vos VHDX pour cette machine (SSD ou DD de 2 To). Merci d'avance pour vos réponses. Cordialement

  • bonjour, les VHDx sont bien entendu stockés sur SSS, le disque HDD contient les VHD des machines réplica, les modèles de VM (de VMM 2012 R2), la librarie VMM, les ISO, les backup et les VHD des VM peu utilisées et souvent éteintes

  • Salut, je suis absolument fan de tout ce que tu fais et je m'inspire de ton lab pour réaliser le mien. Merci.

  • Merci ;-)

  • Une mine d'or d'information ton blog. Je suis entrain de m'inspirer de cet article pour monter une machine pour serveur 2012 R2. tu mis quel Xeon exactement dans le Hyperstan64?

  • Si je me souviens bien c'est un E5-2630 (6 cœurs HT)

  • Bon très bien , mais concrétement ça sert à quoi toute cette installation?

Your comment has been posted.   Close
Thank you, your comment requires moderation so it may take a while to appear.   Close
Leave a Comment