Cette série d’articles a pour objectif de vous expliquer comment mettre en œuvre étape par étape une plateforme avec Hyper-V Network Virtualization avec System Center 2012 SP1 et Windows Server 2012.

Le premier article (introduction et principe à HNV) est disponible ici : http://blogs.technet.com/b/stanislas/archive/2013/07/19/hyper-v-network-virtualization-montage-pas-224-pas-d-une-plateforme-partie-1-introduction.aspx

Le second (description de la plateforme technique minimale) est disponible ici : http://blogs.technet.com/b/stanislas/archive/2013/07/22/hyper-v-network-virtualization-montage-pas-224-pas-d-une-plateforme-partie-2-description-de-la-plateforme.aspx

La troisième (création du réseau logique) est disponible ici : http://blogs.technet.com/b/stanislas/archive/2013/07/31/hyper-v-network-virtualization-montage-pas-224-pas-d-une-plateforme-partie-3-logical-network.aspx

Cette quatrième partie est consacrée à la configuration des IP Pools pour les hyperviseurs de la plateforme (Provider Address)

Les pools d'adresses IP statiques (IP Pool) permettent à VMM d'allouer automatiquement des adresses IP statiques aux ordinateurs virtuels basés sur Windows qui sont exécutés sur un hôte de virtualisation Citrix XenServer, VMware ESX ou Hyper-V (ce qui est notre cas ici).

VMM peut affecter automatiquement des adresses IP statiques à partir du pool aux ordinateurs virtuels autonomes, aux ordinateurs virtuels qui sont déployés dans le cadre d'un service et aux ordinateurs physiques lorsque VMM est utilisé pour les déployer en tant qu'ordinateurs hôtes Hyper-V (Baremetal provisioning)

Lorsqu’un pool d'adresses IP statiques est créé, il est possible de configurer les informations associées, comme les passerelles par défaut, les serveurs DNS, les suffixes DNS et les serveurs WINS (Windows Internet Name Service). Tous ces paramètres sont facultatifs.

Les pools d'adresses IP prennent en charge les adresses IPv4 et IPv6. Toutefois, il n’est pas possible d’associer des adresses IPv4 et IPv6 dans le même pool d'adresses IP.

 

Dans cette partie, l’IP Pool va servir à distribuer les Provider Address (PA) aux serveurs Hyper-V

Ouvrir une console d’administration de SCVMM 2012 SP1 (ou 2012 R2) avec des privilèges d’administration.

Se positionner dans la Fabric dans la branche Networking, Logical Networks et cliquer sur Create IP Pool

Donner un nom explicite à l’IP Pool et sélectionner le réseau logique créé précédemment (cf. partie 3)

Note : ici j’ai mis IP-Pool-Cloud-Provider-Infra-Network car dans cette plateforme de test, je n’ai qu’un seul site opérationnel avec 1 seul VLAN. Dans la réalité, il faut créer un IP Pool par site / VLAN (le tout avec des noms reflétant le site et le VLAN si possible)

Sélectionner le site (Datacenter et VLAN). Dans cette plateforme il n’y en a qu’un seul en 172.16.0.0/16

Définir la plage d’adresse IP à utiliser pour les hôtes de virtualisation Hyper-V qui vont proposer Hyper-V Network Virtualization

Indiquer la ou les passerelles réseau (ici on est sur le réseau du fournisseur de Cloud sur l’espace des Provider Address)

Définir les serveurs DNS du fournisseur de Cloud (espace dédié à l’infrastructure et aux hyperviseurs)

En cas d’utilisation de WINS, préciser les adresses des serveurs WINS

Valider la création de l’IP Pool et vérifier le bon déroulement dans la fenêtre Jobs.

L’IP Pool créé est affiché sous le réseau logique associé.

Note : ici il n’y a qu’un IP Pool car la plateforme n’a qu’un seul site. Dans la réalité, il y aura plusieurs IP Pool (1 par site et VLAN)

Prochaine étape et prochain article : la création du switch logique.

Pour tester Windows Server 2012 et Hyper-V, vous pouvez télécharger gratuitement la version d’évaluation disponible sous la forme :
- d'une image ISO :
http://aka.ms/jeveuxwindows2012
- d'un fichier VHD avec un système préinstallé :
http://aka.ms/jeveuxwindows2012         

Et si vous souhaitez découvrir en 4 heures nos technologies telles que Windows Server 2012 R2, Windows 8.1 en entreprise, le Cloud Privé ou Hybride par Microsoft, vous pouvez vous inscrire gratuitement à un de nos IT Camps en cliquant ici. La liste des IT Camps de septembre 2013 à juin 2014 sera bientôt en ligne. Attention, il n’y aura qu’une date par sujet et par semestre par ville et le nombre de place est limité.
 
-
Stanislas Quastana -