Après la virtualisation de machine, la virtualisation de stockage, la prochaine révolution en marche dans nos systèmes d’information est la virtualisation de réseau ou la transformation des réseaux existants en réseaux banalisés, configurables et pilotables entièrement via des solutions logicielles.

Cette nouvelle vague de transformations des infrastructures réseaux porte le nom de Software Defined Networking (SDN pour les intimes) et commence à prendre doucement sa place dans les réflexions des architectes IT et autres décideurs.

Dans les solutions Microsoft, le SDN commence à apparaitre dans Windows Server 2012 et System Center 2012 avec différentes technologie dont une en particulier : la virtualisation réseau Hyper-V qui va être l’objet de cette série d’articles dont l’objectif est de vous expliquer étape par étape sa mise en œuvre.

A L’instar de la virtualisation de machines, la virtualisation de réseau Hyper-V permet de faire abstraction de l’infrastructure réelle sous jacente et d’utiliser cette infrastructure pour héberger de manière mutualisée avec de l’isolation d’autres réseaux IP (ici Blue Network et Red Network).

Quels sont les bénéfices apportés par cette technologie ?

Pour les entreprises :

  • Création de Cloud Privé avec isolation entre locataires internes à l’entreprise
  • Extension des centres de données vers des infrastructures externes (Cloud hybride)
  • Déplacement facilité de ressources dans des architectures n-tiers
  • Intégration plus facile des infrastructures réseaux IP provenant de rachat de sociétés

Pour les hébergeurs / fournisseurs de Cloud Public :

  • Solution compatible et recommandée pour de la multi location
  • Isolation des communications
  • Mutualisation des ressources réseaux physique
  • Les clients peuvent venir avec leurs adresses IP et leur topologie de routage

Pour les administrateurs :

  • Déplacement flexible des machines virtuelles entre centre de données / salles machines sans reconfiguration de l'adressage réseau IP     
  • Découplage des tâches d’administration des serveurs et des tâches d’administration du réseau IP

 

Quelques principes et un peu de vocabulaire

Réseau de machines virtuelles du Client (Customer VM Network)

  • Constitué de un ou plusieurs sous-réseaux virtuels formant la limite d’isolation     
  • Un client peut avoir plusieurs réseaux de machines virtuelles
    Exemple : ici les services R&D et ventes de l’entreprise Blue sont isolés les uns des autres

Sous-réseau virtuel (Virtual Subnet)    

  • La limite du Broadcast

 

2 types d'adresse IP existent dans une infrastructure Hyper-V Network Virtualization :

PA : Provider Address
Adresse appartenant et gérée par le fournisseur de l’infrastructure Cloud / hébergeur
Adresse affectée à un hyperviseur du fournisseur

CA : Customer Address
Adresse appartenant et gérée par le client d’une infrastructure de Cloud / hébergeur
Adresse affectée à une machine virtuelle du client

Virtualisation du trafic réseau entre les hyperviseurs via l’utilisation du protocole d’encapsulation NVGRE (en cours de standardisation auprès de l’IETF cf. http://datatracker.ietf.org/doc/draft-sridharan-virtualization-nvgre/)

 

La virtualisation de réseau est transparente pour les machines virtuelles (qui ne connaissent que l’espace d’adresses IP du client, les CA)

  • Seul le trafic réseau des machines virtuelles est virtualisé
  • Le trafic réseau d’administration des hyperviseurs n’est pas virtualisé

 

Les acteurs du jeu « Hyper-V Network Virtualization »

Hyperviseur : Windows Server 2012 Hyper-V et son switch virtuel extensible

Gestionnaire des réseaux virtuels : System Center 2012 SP1 / R2 Virtual Machine Manager

Passerelle de communication avec réseaux réels : Windows Server 2012 R2, F5 Networks, Huawei..

 

Cette petite introduction est terminée, les prochains articles présenteront la plateforme technique utilisé dans ce pas à  pas, puis les différentes étapes de configuration pour monter une infrastructure Hyper-V Network Virtualization. La présentation de la plateforme est ici

Pour tester Windows Server 2012 et Hyper-V, vous pouvez télécharger gratuitement la version d’évaluation disponible sous la forme :
- d'une image ISO :
http://aka.ms/jeveuxwindows2012

- d'un fichier VHD avec un système préinstallé : http://aka.ms/jeveuxwindows2012
         

Et si vous souhaitez découvrir en 4 heures nos technologies telles que Windows Server 2012 R2, Windows 8.1 en entreprise, le Cloud Privé ou Hybride par Microsoft, vous pouvez vous inscrire gratuitement à un de nos IT Camps en cliquant ici. La liste des IT Camps de septembre 2013 à juin 2014 sera bientôt en ligne. Attention, il n’y aura qu’une date par sujet et par semestre par ville et le nombre de place est limité.
 
-
Stanislas Quastana -