Stanislas Quastana's blog on TechNet

Windows Server, Windows Client, Cloud Computing, DirectAccess, sécurité des Systèmes d Information

Monter son NAS / SAN “personnel” sous Windows Server 2012 - Partie 3 - Storage Pool et disque virtuel

Monter son NAS / SAN “personnel” sous Windows Server 2012 - Partie 3 - Storage Pool et disque virtuel

  • Comments 34
  • Likes

Cet article est le troisième d’une série consacrée au montage d’un NAS / SAN “personnel” (ou de test) sous Windows Server 2012.

Les 2 premières parties sont ici et ici.

Dans cette partie, nous allons voir comment créer un storage pool pour les disques de données.

Dans le cas de ma configuration, il y a pour l’instant 4 disques :

Etape 1 : vérifier la présence des disques dans le gestionnaire de disques

Normalement le gestionnaire de disque doit proposer d’initialiser les nouveaux disques présents dans la machine.

Jusqu’à 2 To, l’usage de partition GPT a peu d’intérêt (si vous utilisez des disques de taille supérieure alors choisir GPT).

Là normalement les 3 disques de données apparaissent et attendent d’être configurés avec des partitions formatées.

STOP - on s’arrête là - et on ne fait plus rien dans le gestionnaire de disques, un autre outil permet de créer les fameux storage pool !!

Etape 2 : création du Storage Pool et d’un disque virtuel

Dans le gestionnaire de serveurs, sélectionner la partie spécifique aux services de fichiers et de stockage.

Là aussi, les 4 disques apparaissent dans la branche Disks

Se positionner dans la branche Storage Pools

En bas à droite de l’interface, dans la partie PHYSICAL DISKS, cliquer sur TASKS

L’assistant de création du Storage Pool démarre.

Nommer le Storage Pool

Sélectionner les disques durs physiques à inclure dans le Storage Pool à créer. C’est à ce niveau qu’on peut définir les disques de Hot Spare (bon ici avec 3 disques je ne vais pas le faire Smile)

Valider la création du Storage Pool

 

Le Storage Pool est créé et regroupe donc un ensemble de disques physiques. Cet ensemble sera extensible par la suite via ajout de disques physiques.

Sur ce storage pool, il va falloir ensuite créer un ou plusieurs disques virtuels. Dans mon cas, un seul suffira. Ces disques virtuels sont donc un mécanisme d’abstraction des supports physiques lors de la création de partitions/volumes.

Sélectionner le Storage Pool sur lequel créer le disque virtuel.

Nommer le disque virtuel.

Choisir ensuite la structure de stockage (permettant plus de performances ou plus de sécurité).

3 modes sont possibles :

- Simple : agrégat de disques sans aucune mécanisme de redondance donc très performant mais zéro sécurité

- Mirror : avec 3 disques, chaque donnée est répliquée 2 fois sur les autres. Avec 3 disques, garanti la sécurité des données en cas de perte d’un disque. Avec 5 disques garanti la sécurité des données en cas de perte de 2 disques. nécessite 2 disques mini.

- Parity : agrégat avec bande de parité. garanti la sécurité des données en cas de perte d’un disque. Nécessite 3 disques mini.

Dans mon cas, j’ai pris l’option parité (ce qui correspond à du RAID5)

Choisir le type de provisioning : fin ou de taille fixe.

Ici

Choisir ensuite la taille du disque virtuel. Ici, j’ai pris l’ensemble de l’espace disponible sur le Storage Pool

 Le disque virtuel est créé. Il ne reste plus qu’à créer des partitions sur ce disque (ce sera dans la prochaine partie)

 

Un peu de lecture additionnelle sur les Storage Spaces :

Pour tester Windows Server 2012, vous pouvez télécharger gratuitement la version d’évaluation disponible sous la forme :
- d'une image ISO :
http://aka.ms/jeveuxwindows2012

- d'un fichier VHD avec un système préinstallé : http://aka.ms/jeveuxwindows2012

 
-
Stanislas Quastana -

Comments
  • c'est super. j'attend la suite avec impatience !!

  • Merci beaucoup pour cet article.

    Enfin Windows permet d'etendre un volume logique :D

  • Bel article

    Sympas le NAS & présentation au IT CAMPS.

    Personnellement LE storage Pool à un avenir dans les TPE/HOME, mais pour mon cas, je préfère utiliser mon NAS avec un contrôleur Raid intégré + une baie Drobo pour la sauvegarde :-)

    Bonne Continuation & à bientôt

  • Et le NAS avec contrôleur RAID il fait aussi de la déduplication de données ?  ;-) blogs.technet.com/.../monter-son-nas-san-personnel-sous-windows-server-2012-partie-4-datadeduplication.aspx    Concernant le drobo je ne connaissais pas la marque et ça à l'air sympa :-)

  • non mais mon NAS tourne sous un Windows 2012 Datacenter hébergeant l'ensemble de mes VM et données Persos.

    Je peux donc implémenter la Data duplication :-) ou déporter mes VMs.

    Etant en Raid 5  sur un contrôleur RAID et  DELL les perfs SATA sont moins bonnes malgré des disques dur SATAS DELL Qualified.

    ----------------------------------------

  • bonjour

    J'ai trouvé intéressant de tenté l'aventure et de suivre ton tuto du moins en gros...

    Je suis à la base un admin système linux/unix et évidement, je fais mes nas sur tout, sauf du Windows.

    Mais plusieurs point m’intéresse et mon décidé de tester sur windows 2012 ...

    1 : le smb 3 avec le multichanel

    2 : la de-duplication

    3 : la possibilité d'avoir un serveur nfs.

    pour l’expérience je l'ai fait sur mon nas perso actuel.

    Core 2 quad 2.8 ghz , 8 Go de ram

    1 ssd de 60 go pour l'os

    6 disque de 1 to

    je suis tombé sur une galéré ou je connaissait la réponse mais que j'avais bizarrement oublié mais que tu ne signale pas non plus dans ton tuto.

    pour l'exemple suite à la création du volume en raid 5 je me suis retrouvé avec des performances ridicule

    mais le détail que j'avais oublié c’était le rebuild du volume.

    car forcement qui dit raid 5, dit parité. et donc rebuild systématique à la création du volume.

    et qui peu prendre plusieurs heures en fonction de la quantité et de la capacité des disques.

    je l'ai compris quand j'ai recréé mon raid 5 uniquement par le disque manager.

    et la il indique bien qu'il fait un rebuild.

    ma question si il existe une réponse.

    y 'a t'il une possibilité de suivre l’évolution du rebuild en powershell ou autre quand tu crées ton volume via le storage pool.

    car dans mon cas je ne vois rien.

    même si par le biais du disk manager il n'indique pas de pourcentage il y a au moins le resynch de signalé.

    alors que sur le storage pool je n'ai rien vue.

    si tu as une idée sur la question je suis ouvert.

    dans tous les cas très bon tuto, ça me permet de voir autre chose que mon monde linux/unix

    @+

  • Bonjour. merci pour le feedback. Je ne sais pas si en PowerShell on a un indicateur de progression. Sinon concernant les performances, il existe 2 nouveaux modules PowerShell dont un dédié à l'analyse des perfs (cf. blogs.msdn.com/.../two-new-modules-related-to-storage-spaces-for-windows-powershell.aspx)  et du coup je pense que contacter l'auteur du blog (via blogs.msdn.com/.../contact.aspx) me semble une bonne idée car il est plus spécialisé que moi sur le sujet :-)

  • Quelques exemples de Powershell et Storage Space : blogs.msdn.com/.../managing-storage-with-windows-powershell-on-windows-server-2012.aspx

  • 3 questions:

    1) La fonctionnalité "Storage Pool" est-elle aussi disponible sur Windows 8 ? Car je n'ai pas besoin de data deduplication ni de serveur (web,nfs, ftp ou autres) juste du stockage ;-)

    2) Quel est le degré de fiabilité d'un "Storage Pool", est-ce quelque chose de robuste où une technologie qui fait ses débuts chez Microsoft ? Pas envie que la grappe RAID tombe en panne et que les données soient inaccessibles et illisibles alors que les disques fonctionnent parfaitement bien.

    3) Quand je parle d'effectuer un NAS Windows pas mal de monde me dit que la gestion software d'un raid sous Windows offre un débit "catastrophique"  (c'est le mot utilisé :-p). Qu'en est-il réellement et surtout avec les nouvelles version Windows 8 / Server 2012 par rapport à un Synology ou autres ?

    Merci d'avance pour votre oeil d'expert car ces billets sur les NAS sous Windows soulèvent pas mal de questions et surtout beaucoup d'intérêt :-)

  • Bonjour

    quelques éléments de réponse

    1- Oui le storage pool est également disponible sur Windows 8. cf windows.microsoft.com/.../storage-spaces-pools et blogs.msdn.com/.../virtualizing-storage-for-scale-resiliency-and-efficiency.aspx (plus technique)

    2- C'est une nouvelle technologie chez Microsoft. Je ne pense pas que cela soit peu fiable (sinon je n'aurais pas stocké mes données dessus ;-)) mais il est vrai que nous n'avons pas encore beaucoup de recul sur la technologie. Maintenant vu l'aspect critique de cette fonctionnalité, je suis assez serein quand aux tests qui ont pu être réalisés.

    3- Effectivement fin RAID software est généralement vu comme moins performant qu'un RAID matériel (qui est aussi du software mais embarqué sur le contrôleur). N'ayant pas fait personnellement de benchs, je ne m'avancerais pas trop sur ce point même si une recherche sur les moteurs les plus classiques semble mettre en évidence des performances perfectibles pour l'écriture dans des configurations de type RAID5 (parity). Dans le cadre de cet article (un NAS personnel) je ne suis pas certain que ce problème de performances soit un vrai problème (perso, je n'ai pas de soucis visible de performances).

  • Un white paper incluant un bench de Storage Space vient d'être publié : download.microsoft.com/.../ESG-Lab-Validation-Windows-Server-Storage.pdf

  • petit retour sur mon nas en 2012

    bon finalement.

    même avec le rebuild fait je suis avec des perfs catastrophiques.

    autre petit problème il y un disque dans la grappe ou Windows 2012 ne lit pas le smart.

    donc pour lui disque hs. sur tous les autres os il me lit la table smart et ça fonctionne bien.

    en attendant de pouvoir régler ce problème retour sur une Debian embarqué avec du xfs en filesystem pour mon nas.

    je vais voir du coté de la machine virtuel dans un premier temps.

    @+

  • Bonjour, merci pour ce retour. Désolé que les performances ne vous conviennent pas (probablement dû) au mode parité. J attend d'avoir un peu de temps de libre pour bencher ma configuration

  • Bonjour Stanislas,

    Je ne suis pas encore habitué au storage pool, et tout ce que l'on peut faire avec..

    J'ai bien compris qu'il s'agissait d'assembler plusieurs disques physiques, pour ensuite pouvoir re-créer des disques virtuels de la taille voulu ; puis des partitions sur ces disques.

    En gros, on "assemble" de l'espace que l'on pourra ensuite gérer matériellement.

    Ma question est la suivante : Est-il possible d'une telle config avec des partitions encryptés en entier avec True Crypt ??

    Ce que je souhaiterai faire, c'est pouvoir monter des partitions truecrypt indépendament. (parfois, j'ai juste besoin de la partition 1, parfois la 3 et parfois les 5 en même temps... etc)

    Est-ce possible avec le storage pool ?

    Je veux aussi pouvoir faire de la deduplication, de l'iscsi etc.. comme le reste de ton article le propose.

    La partition systeme elle, ne sera bien sur pas encryptée (juste toutes les DATAS)

    MERCI!

  • Bonjour,

    Le storage pool permet effectivement de regrouper des disques physiques pour obtenir un espace de stockage sur lequel seront créés des disques virtuels (c'est pour cela qu'on parle de virtualisation de stockage). Les disques virtuels sont alors vus par le système Windows comme des disques durs "matériels".

    Même si je ne connais pas TrueCrypt, je suppose qu'il permet du chiffrement par volume donc je ne vois aucun frein à son utilisation avec des disques virtuels définis sur un Storage pool :-)

    Cordialement

Your comment has been posted.   Close
Thank you, your comment requires moderation so it may take a while to appear.   Close
Leave a Comment