[Note préalable : cet article est une grosse mise à jour d'un article que j'ai écrit sur ce blog il y a un an]

Que vous travaillez dans l'informatique ou que vous soyez un "simple" utilisateur, vous êtes certainement au courant qu'une véritable guerre des navigateurs est en train d'avoir lieu depuis plusieurs années et s'intensifie depuis quelques mois avec la présence de nombreux acteurs (Microsoft, la fondation Mozilla, Google...)

Un des catalyseurs est certainement la décision de la cours européenne ayant pour conséquence la mise en place d'un "écran de choix" (ballot screen) permettant à chaque utilisateur de Windows de choisir le navigateur qu'il souhaite utiliser.

On comprend du coup pourquoi certaines sociétés investissent massivement dans la publicité pour faire connaitre leur navigateur auprès du grand public.

A l'échelle individuelle et domestique, ce choix n'a pas d'impact fort vis à vis de l'utilisateur qui peut choisir et assumer le changement et les conséquences associées (petite réadaptation en cas de choix d'un nouveau navigateur, prise en main de la nouvelle interface, "formation" du reste de la famille, vérification que les sites habituellement consultés fonctionnent bien...)

A l'échelle d'une entreprise, le problème est un peu plus complexe et le choix de basculer d'un navigateur X vers un navigateur Y (ou d'ajouter de nouveaux navigateurs, ou de migrer d'une version A vers une version B) doit être fait à l'échelle globale est non individuelle

La suite sur le blog IEFrance : http://blogs.msdn.com/b/iefrance/archive/2011/03/10/navigateurs-web-en-entreprise-faire-le-bon-choix-et-comparer-ce-qui-est-comparable-mise-224-jour-1-an-apr-232-s.aspx