[Note préalable : Si vous avez loupé la première partie de cet article, c’est ici : http://blogs.technet.com/stanislas/archive/2009/12/04/configuration-d-un-windows-server-2008-r2-en-mode-core-partie-1-sconfig.aspx]

Core Configurator 2.0  est un outil de configuration disponible gratuitement sur CodePlex (Communauté Open Source équivalente à SourceForge.net mais créée à l’origine par Microsoft) qui permet de faire certaines opérations de configuration de manière graphique (et plus rapidement qu’en tapant les lignes de commandes, pour peu que vous n’ayez pas déjà vos scripts tous prêts).

ConfigCore utilise PowerShell en arrière plan ce qui le destine uniquement à la version Core de Windows Server 2008 R2 (Windows Server 2008 version Core n’ayant pas le support de .Net donc pas de PowerShell non plus).

Il est possible de télécharger soit une version sous la forme d’un fichier .CAB, soit une version fichier ISO (ce qui est parfait pour un usage avec des machines virtuelles).

Téléchargement à l’adresse suivante : http://www.codeplex.com/CoreConfig

Dans mon cas, j’ai une machine virtuelle sur Hyper-V, j’ai donc choisi l’option fichier ISO que j’ai monté dans la VM (lecteur D dans mon cas)

Le contenu de l’image est un ensemble de scripts PowerShell et un fichier Start_Coreconfig.swf qu’on va utiliser pour lancer l’outil (qui installera lors du premier lancement les composants Windows nécessaires). Là, il y a plusieurs fenêtres qui s’ouvrent en arrière plan mais ce qui nous intéresse c’est la partie graphique (chouette enfin du clic clic sur le server Core, la boucle est blouclée)

L’outil permet certaines configurations déjà possibles avec l’outil Sconfig (ce qui est donc peut intéressant) mais aussi des paramétrages qui ne sont pas disponibles avec SConfig et qui nécessitent donc une connaissance plus poussée des outils en ligne de commande.

Voici de manière non exhaustive les paramétrages complémentaires de Core Configurator 2.0 :

– L’ajout de rôle ou fonctionnalités

– La gestion des licences et autres activations

– La gestion des services

– La gestion des partages de fichiers

– La configuration pour l’accès à Internet (proxy…) ==> très très utile

– La configuration des stockages iSCSI

– La gestion des groupes et utilisateurs

– La gestion des drivers

– la configuration de l’affichage (résolution…)

– L’ajout/suppression de programmes

Bref, vous l’aurez compris : si vous utilisez le mode d’installation Core de Windows Server 2008 R2, si vous n’êtes pas à l’aise avec la ligne de commande alors Core Configurator 2.0 couplé à Sconfig devrait vous permettre de paramétrer l’essentiel avant de rebasculer sur votre poste d’administration Windows 7 avec les Remote Server Administration Tools !!