La qualité de mise en œuvre d’une solution décisionnelle est bien souvent critique pour une entreprise, qui a besoin de pouvoir analyser son activité, comprendre son marché, et prendre des décisions pour améliorer sa compétitivité.

De la maîtrise des concepts décisionnels à leur implémentation, en passant par le choix de la solution la plus adaptée au contexte et aux besoins métiers sont autant de facteurs qui permettront d’assurer la qualité de cette solution.

L’objectif de cet article est d’illustrer une démarche de mise en œuvre d’une solution décisionnelle à travers une expérience d’accompagnement de bout en bout de l’équipe SQL/BI Microsoft Consulting Services auprès d’un client grand compte dans les secteurs de la gestion de patrimoine et la banque privée. 

Problématique

  • Maîtriser les concepts décisionnels théoriques et techniques.
  • Concevoir une architecture disposant d’une capacité de montée en charge adaptée.
  • Activer les fonctionnalités et services Microsoft BI en fonction des besoins.
  • Former les équipes (métiers, IT) aux outils Microsoft BI en cohérence avec le contexte métier.

Bénéfices

  • Une solution décisionnelle Microsoft BI en phase avec les besoins et enjeux métiers de l’entreprise.
  • Une architecture pérenne permettant de répondre aux besoins actuels et futurs.
  • L’intégration des équipes métiers dans le choix des outils : un gage d’adhésion et de réussite du projet.
  • Des utilisateurs opérationnels sur les outils Microsoft BI et les données décisionnelles de l’entreprise.

 

C’est à travers différentes activités et ateliers que ces problématiques sont abordées, afin de nous assurer que le projet décisionnel suit la bonne direction. Ces ateliers nous amènent des éléments qui nous permettent de prendre les bonnes décisions et conduire à la réussite du projet…

 

Avant tout, un projet...

Accompagner les clients dans toutes les phases de mise en œuvre de leur application décisionnelle est avant tout un projet dont les activités principales sont mises en avant dans la section « problématiques » ci-dessus qu’il convient d’adresser.

 

 

Grandes étapes d’un projet décisionnel

 

Chacune de ces grandes étapes inclut plusieurs activités (qui, pour certaines, peuvent être réalisées de manière itérative). Voici, à titre d’exemple, la liste des activités de l’étape « Mise en œuvre de la solution Microsoft BI » :

  • Analyse des spécifications fonctionnelles
  • Analyse (ou Réalisation) des spécifications techniques
  • Modélisation relationnelle (Staging, ODS, Datawarehouse, Datamart…)
  • Développement des flux d'alimentation (ETL)
  • Développement des cubes d'analyse
  • Développements des rapports et tableaux de bord
  • Tests unitaire et tests d'intégration
  • Validation fonctionnelle
  • Déploiement

Un tel projet est jalonné de nombreux livrables qui correspondent à ce qui est produit avant, pendant et à l’issue (après adaptations) des activités présentées dans les sections qui suivent.

 

La maîtrise des concepts BI et la modélisation décisionnelle

Phase essentielle d’un projet de Business Intelligence, la modélisation décisionnelle apporte la matière qui permettra aux utilisateurs de la solution de réaliser les analyses métiers souhaitées de manière autonome, et de gagner dans le temps du processus de prise de décision.

Voici les étapes suivies durant cet atelier majeur :

  • Objectifs du décisionnel
  • Étapes de mise en œuvre d’un projet décisionnel
  • Approches de modélisation décisionnelle
  • Processus et schématisations de modélisation
  • Implémentation dans Microsoft BI

 

Approches de modélisation décisionnelle

 

L’intérêt est ici de s’assurer que les concepts décisionnels sont maitrisés, tout comme les principes d'implémentation dans les solutions Microsoft BI, et particulièrement auprès des populations qui utiliseront les outils de modélisation et d’intégration des données, tout comme ceux qui réaliseront les couches de présentation à destination des utilisateurs finaux (à savoir les « consommateurs du système BI »).

 

La connaissance des outils de la suite décisionnelle Microsoft Business Intelligence

La première étape, avant même d’aborder les outils Microsoft BI, consiste à recenser les besoins décisionnels des utilisateurs au sein de l’entreprise. De ce recensement nait une matrice des usages (ou « types de consommation » du système décisionnel) qui sert de fil conducteur et évolue tout au long du projet.

Toutes les organisations n’ont pas la même maturité, ni le même niveau de connaissances, de ce qu’il est possible de faire aujourd’hui en matière d’usages BI sur un système décisionnel.

L’approche consiste à présenter les « nouveaux usages » décisionnels et de les confronter à la matrice des usages BI de l’entreprise. Cette dernière peut naturellement évoluer et s’enrichir.

 

Évolution du décisionnel : les nouveaux usages

 

Les outils Microsoft BI ne se cantonnent pas aux seuls outils dits de « restitution » (tels qu’Excel, Excel Services, Power View, PerformancePoint…), d’autres utilisateurs (par exemple les « analystes », les utilisateurs « techniques », les « concepteurs », les « opérateurs »…) n’ont pas été oubliés et trouvent leur place dans le paysage des outils Microsoft BI.

C’est le cas des « concepteurs » du système décisionnel (développeurs sur les couches d’intégration de données, de présentation des données ou des rapports de restitution) qui utilisent (respectivement) les briques applicatives SSIS,SSAS et SSRS.

Tout comme les besoins en termes de gestion des données de référence de l’entreprise et la maîtrise de sa qualité (Master Data Management,Data Quality Management…) qui y trouvent naturellement leur place.

C’est pourquoi l’on parle de « plateforme » décisionnelle capable de couvrir l’exhaustivité des besoins décisionnels.

La présentation de la plateforme décisionnelle Microsoft BI permet de faire la transition depuis la « matrice des usages » vers la gamme des outils Microsoft BI.

 

Plateforme décisionnelle de la suite Microsoft Business Intelligence

 

Conception d’une architecture décisionnelle Microsoft Business Intelligence, dans les règles de l’art

La connaissance de la matrice des usages décisionnels et de leur déclinaison dans les outils Microsoft BI, associée aux enjeux d’analyse des données métiers, permettent d’envisager l’architecture du système décisionnel cible.

Concevoir l’architecture décisionnelle Microsoft Business Intelligence demande systématiquement de se projeter vers une architecture évolutive, et tenant compte des accroissements de volumes de données mais également des usages.

Il convient donc de mesurer ces volumes de données et de se projeter dans leurs évolutions afin que l’architecture soit toujours en phase avec ces évolutions.

 

Exemple de tableau de calcul d’évolution de la volumétrie

 

La modularité de l’architecture des solutions Microsoft BI permet de s’adapter avec une grande réactivité face aux besoins d’évolution (telle l’augmentation des volumes de données ou l’accroissement du nombre de consommateurs du système BI).

 

Exemple d’architecture générale des environnements Microsoft BI

 

L’implémentation d’une architecture décisionnelle Microsoft BI « dans les règles de l’art », passe par un atelier qui présente les bonnes pratiques en matière de mise en œuvre des solutions Microsoft SQL Server et des briques décisionnelles associées (SSIS, SSAS, SSRS, SharePoint BI…).

 

L’adhésion des utilisateurs, gage de réussite du projet décisionnel

L’un des facteurs clés de réussite d’un projet décisionnel est de s’assurer que les utilisateurs participent au processus de décision du choix des outils. Outils qu’ils seront amenés à utiliser au quotidien pour aider à piloter les activités de l’entreprise.

Quoi de mieux que de pouvoir manipuler les outils présélectionnés et de les confronter aux données métiers ?

De ces ateliers de formation ressortent les outils préférés de certains utilisateurs, et l’expérience montre que les différents services d'une entreprise n’adhèrent pas forcement aux mêmes outils.

L’expérience passée des utilisateurs (bien souvent aguerris sur des outils tels Excel par exemple), et celle acquise durant ces sessions de formation permettent d'affiner la sélection des outils MIcrosoft BI à mettre en oeuvre dans la solution décisionnelle. 

 

Exemple de matrice des usages projetés sur les outils Microsoft BI

 

Exemple de programme suivi durant les formations (cible utilisateurs « consommateurs ») :

  • Schéma général de la base décisionnelle
  • Les outils Microsoft BI
  • Excel (basique)
    • Data
    • TCD
    • GCD
  • Excel (avancé)
    • PowerPivot
    • Power Query
    • Power Map
    • Power View
  • Reporting services
    • Report Builder
    • Report ManagerSharePoint BI
  • SharePoint BI
    • Excel Services
    • PerformancePoint

D’autres formations, et accompagnements dans la montée en compétences sur les outils de conception (SSIS, SSAS, SSRS…) sont également délivrés selon les besoins.

 

L'expertise et le conseil de Microsoft Consulting Services au service de ses clients

L’équipe MCS SQL BI vous accompagne dans toutes les phases de vos projets décisionnels en s’assurant que les technologies Microsoft BI sont utilisées de manière optimale, et en cohérence avec vos besoins métiers, tout en formant vos utilisateurs aux outils.

Ces formations intègrent systématiquement la dimension « contextuelle » des données client.

Cette démarche d’accompagnement nous permet d’atteindre, avec succès, l’ensemble des jalons permettant la réussite des projets BI.

Voici quelques exemples :

  • Filiale d’un groupe de services financiers, spécialisée dans la gestion de patrimoine et dans la banque privée
  • Groupe multinational français dans la gestion de l’environnement
  • Grand groupe bancaire français
  • Grand groupe mondial dans le domaine de l'énergie (producteur d'énergie)

Ce type d'accompagnement peut être mis en œuvre dans le cadre d’un projet géré intégralement par Microsoft Consulting Services, tout comme dans le cadre d’une assistance sur certaines phases du projet (choix d’outils, architecture, formation…).

 

Voici d’autres sujets d’accompagnement associés:

 

L'équipe MCS SQL BI fait également profiter ses clients de sa grande proximité avec les équipes Premier (support) ainsi qu'avec le groupe Produit.

 

Pour plus d’informations sur les offres packagées Microsoft Consulting Services, rendez-vous sur http://www.microsoft.com/france/services

Plus d’informations sur les blogs « SQL Server chez les clients ».

 

Bruno Bornil, Consultant BI/SQL, Microsoft Consulting Services

Au cœur des problématiques BI depuis l’année 2001, j’accompagne aujourd’hui nos clients dans la mise en œuvre de leurs projets décisionnels implémentés avec les solutions Microsoft Business Intelligence (MS BI). Qu’il s’agisse de clients effectuant leur premier projet décisionnel ou ceux désirant transformer leurs investissements BI actuels vers les solutions et technologies MS BI, j’ai la chance de les accompagner sur l’ensemble des phases de leurs projets BI.