Suite à l'étude des configurations 4P + disponibles sur le marché, on peut arriver aux conclusions suivantes :

1°) les cartes mères à 4 sockets (un socket étant un emplacement destiné à recevoir un processeur) sont bien à la base des architectures NUMA (ie au-delà de 4 sockets, on a besoin d’un interconnect).

 

2°) Cependant, pour être précis, on ne peut pas en déduire qu’au-delà de 4 procs on a du NUMA car il existe aujourd’hui des moyens de mettre deux « processeurs » sur un socket. Il s’agit du :

·         Dual-Core (2 cores dans un chip) et

Il y a plusieurs offres de serveurs 4 procs Dual-Core (elles ne sont pas NUMA)

Exemple : le Sun Fire v40z à base de 4 Opteron dual-core.

 

·          du module mx2 d’HP qui permet de faire la même chose (mettre 2 Itanium là où il y a un seul emplacementJ).

C’est ce qui est utilisé, par exemple, sur le modèle RX4640.

D’après HP, « Cela peut être considéré, sur le plan technique, comme un dual-core externe. D'un point de vue licence il compte pour 2 procs. »

 

3°) Je n’ai trouvé qu’une seule exception à ces règles c’est le serveur Proliant DL 760 qui avec une architecture particulière arrive à faire du SMP avec 8 procs. Mais ce serveur ne supporte pas les dernières générations de processeurs Xeon. Avec l'arrivée des processeurs multi-core HP a fait le choix de ne pas poursuivre le développement de ce type d'architecture à 8 sockets. Seuls les serveurs à 4 sockets, DL580 G3 (Intel Xeon) ou DL585 (AMD Opteron), disposent des dernières générations de processeurs x86 avec les extensions 64-bit, le dual-core etc....

 

 

Conclusion 1 :

                Si l’on a plus de 4 processeurs et, hors mécanisme de type Dual-Core ou module dual-proc, et en dehors du DL 760, on a une architecture NUMA

 

 

Conclusion 2 : (pour être à la fois précis et concis)

            Si l’on a plus de 4 processeurs, on a de forte chance d’être sur une architecture NUMA

Si l’on a plus de 8 processeurs, on est sûr d’être sur une architecture NUMA