pascals.blog

Pascal Sauliere | Microsoft France | Infrastructure, sécurité, cloud, et plus si affinités

Petit comparatif amusant

Petit comparatif amusant

  • Comments 4
  • Likes

Le mardi des patches de décembre étant passé, je propose un petit jeu. Prenez un OS quelconque, installez-le dans sa configuration par défaut, sans rien configurer ni installer, et observez les mises à jour que l'on vous demande d'installer par défaut, puis répétez avec d'autres OS. Pour que la comparaison soit encore plus intéressante, n'oubliez pas de noter, en plus du nombre, la taille totale en Mégaoctets des mises à jour, sans oublier l'âge de l'OS en nombre de mois depuis sa sortie...

Je me suis donc livré à ce petit exercice, à l'aide de Virtual PC 2007 évidemment. Sauf pour Mac OS : malheureusement, celui-là n'aime pas être installé n'importe où. J'ai donc profité (merci Pierre !) d'un arrivage d'iMac au bureau pour capturer le gestionnaire de mises à jour d'un Leopard fraichement installé.

Note : le nombre et le volume de mises à jour n'est en aucune manière pour moi une mesure de la qualité d'un produit.

Mac OS X 10.5 (Leopard), sorti le 26/10/2007, testé le 13/12/2007 sur un iMac.

Mises à jour Mac OS Leopard

Après un moins et demi, Leopard a déjà sa mise à jour 10.5.1 qui réunit ses premiers correctifs. Avec les mises à jour supplémentaires habituelles (QuickTime, iTunes), on arrive à 142,7 Mo pour 4 correctifs. Pas mal pour le benjamin du test. L'étonnant est que sur le site de téléchargement d'Apple, la mise à jour 10.5.1 seule fait 110 Mo, ce que j'avais constaté sur mon MacBook mi-novembre. Je suis preneur des explications.

Ubuntu 7.10, sorti le 18/10/2007, testé le 14/12/2007 à partir du CD Alternate.

Mises à jour Ubuntu 7.10

Ubuntu 7.10 demande quant à lui 193.3 Mo pour 145 correctifs, après deux mois de vie. Pas mal non plus.

Windows XP Professionnel SP2, sorti le 10/08/2004, testé le 14/12/2007.

Nous sommes ici en face de l'ancêtre de ce test : après plus de trois ans de vie, Windows XP SP2 est encore considéré par certains comme leur OS de prédilection.

Malheureusement l'interface d'AutoUpdate n'affiche pas le nombre et la taille des mises à jour. Je fais donc le test en passant par le site Internet de Windows Update qui va faire le calcul pour moi avant le téléchargement.

A la première visite sur Windows Update, une première mise à jour s'impose car le mécanisme d'installation des mises à jour à évolué depuis la sortie de Windows XP SP2.

Premières mises à jour de Windows XP SP2

Après cette première passe (2,9 Mo pour deux mises à jour liées à Windows Installer et une de WGA) et un premier redémarrage, voici le verdict :

Mises à jour Windows XP SP2

Nous avons 88 mises à jour et 71.9 Mo, incluant Internet Explorer 7. Après l'installation et le redémarrage, il reste encore un correctif d'Internet Explorer 7 à installer :

Mise à jour IE7 sur Windows XP SP2

Ce qui nous fait un total de 92 mises à jour pour 75 Mo. Pas mal au bout de 3 ans !

Windows Vista Ultimate, sorti le 30/11/2006, testé le 14/12/2007.

Mises à jour Windwos Vista

Windows Vista, après environ un an, propose 40 mises à jour importantes pour 98.8 Mo.

Synthèse

Ce comparatif, même s'il n'a aucun caractère scientifique, a le mérite de couvrir sans doute plus de 95% des postes de travail. Voici ce que cela donne visuellement :

image 

Ce ne sont pas les plus vieux qui ont le plus de patches...

Patchez-vous bien !

Comments
  • Hum..

    Vous ne précisez pas dans votre post si quand vous mettez à jour Ubuntu, vous mettez seulement à jour le système, ou de façon normale avec Linux, toutes les applications installées en même temps, auquel cas votre test pourrait s'avérer biaisé..

  • parda: Tout à fait, merci de le faire remarquer. C'est pourquoi je précise bien que ce test n'a aucun caractère scientifique. Je trouve personnellement que les débats sur les nombres de patches sont toujours stériles... car il est illusoire de chercher à comparer à fonctionnalités exactement équivalentes. Cela dit, retenons qu'il faut patcher, quelque soit l'OS, que ce soit avec Windows Update ou "apt-get update" et "apt-get upgrade".

  • J'ai écrit l' article précédent à peine trop tôt : un nouveau lot de mises à

  • Les mises à jour de janvier pour Windows étant sorties, ainsi que celles de MacOS diffusées

Your comment has been posted.   Close
Thank you, your comment requires moderation so it may take a while to appear.   Close
Leave a Comment