Article d’origine publié le vendredi 1er juillet 2011

Les clients OMPM se posent couramment la question « Comment estimer le temps que prendra l’analyse OMPM ? ». Bien que nous n’ayons pas un calcul simple à fournir, nous disposons de quelques conseils émanant de consultants et de clients, que nous pouvons partager.

Tout d’abord, nous souhaitons vous communiquer le conseil d’un client, M. Nothnagel, qui a publié sa méthode d’estimation sur les forums TechNet Compatibilité des applications. Il utilise une combinaison d’analyses superficielles et approfondies pour estimer le temps complet. Vous pouvez lire son billet ici :

http://social.technet.microsoft.com/Forums/en/officeappcompat/thread/fa70f627-a208-455a-934d-dc1e39106d34

Un de nos premiers ingénieurs Microsoft de terrain, Lee Palmer, suggère le conseil suivant pour accélérer l’analyse :

Je constate un gain de performances en analysant sans la compatibilité macro 64 bits. Cela donne une réelle différence en temps d’analyse. Comme nous recommandons Office 32 bits et que la plupart des clients ne déploient pas la version 64 bits, il n’est pas vraiment nécessaire de conserver cette option dans le fichier ini.

Curtis Sawin, un consultant confirmé, a suggéré d’utiliser Robocopy pour estimer les temps d’analyse :

En général, la « proximité » de l’ordinateur d’analyse par rapport au partage de fichiers cible a un impact important sur la durée d’analyse. Vous pouvez utiliser tracert pour trouver le nombre de bonds entre l’ordinateur d’analyse et le partage de fichiers. Moins il y a de bonds, plus rapide sera l’analyse.

Par ailleurs, j’aime pouvoir fournir une estimation du temps que prendra une analyse de la façon suivante :

  1. Identifier quelques dossiers à analyser en tant qu’analyse pilote (essayer d’avoir au moins 500 à 1000 fichiers).
  2. Configurer offscan.ini pour analyser les dossiers pilotes.
  3. Déterminer le nombre de fichiers dans la liste des dossiers pilotes.
  4. Exécuter l’analyse pilote.
  5. Déterminer la durée de l’analyse pilote.
  6. Déterminer le nombre de fichiers dans une analyse de production.
  7. Configurer offscan.ini pour analyser les dossiers de production.
  8. Estimer la durée de l’analyse de production en fonction des données des étapes 3, 5 et 6.

J’utilise Robocopy dans un fichier batch pour déterminer le nombre de fichiers (étapes 3 et 6). Voici le contenu d’un tel fichier batch :

robocopy %cd% %cd% /xj /w:5 /r:2 /s /ndl /l /if *.xls /if *.xlt /if *.xla /if *.xlc /if *.xlm /if *.ppt /if *.pot /if *.pps /if *.ppa /if *.doc /if *.dot /if *.wiz >> "%userprofile%\desktop\DocumentTotals.log"

Cette méthode permet aux clients d’estimer le temps qu’une analyse prendra, et leur donne plus d’aisance et de capacité pour planifier l’analyse ou la mettre à l’échelle en utilisant plusieurs ordinateurs d’analyse.

Les étapes ci-dessus peuvent être effectuées sur des ordinateurs proches ou éloignés du partage de fichiers pour démontrer la différence que le nombre de bonds engendre.

Ce billet de blog a été traduit de l’anglais. Vous trouverez la version originale ici : Tips for estimating OMPM scanning times