image

Microsoft SharePoint Workspace 2010 est le successeur de Groove 2007. Il apporte à la suite Office des possibilités de synchronisation en mode déconnecté et de travail en mode pair à pair (“Peer to peer”).

Le moyen le plus simple de parler de SharePoint Workspace est de dire que c’est un outil qui permet de créer différents types d’espaces de travail.

Là où la version Groove 2007 permettait de créer des :

  • dossiers partagées
  • espaces de travail Groove (appelé classique dans 2010)

la version SharePoint Workspace 2010 permet de créer en plus des deux précédents des :

  • espaces de travail SharePoint

image

 

Les espaces de travail SharePoint sont la grosse nouveauté de Microsoft SharePoint Workspace 2010.

image image

  • Ils ne fonctionnent qu’avec 2010
  • Ils permettent de télécharger des librairies et des listes SharePoint et de les modifier en mode déconnecté. Les modifications sont répercutées à la prochaine synchronisation (qui a typiquement lieu lors de la prochaine connexion sur l’Intranet de l’entreprise)
  • Ils supportent également les formulaires InfoPath.
  • Ils utilisent le moteur de synchronisation différentiel de Groove (donc seules les modifications sont téléchargées entre 2 synchronisations)
  • Par contre, ils ne permettent pas de travailler en mode d’égal à égal (“peer-to-peer'”).

image

Les espaces de travail Groove classiques apportent la continuité avec les espaces de travail Groove 2007

  • Ils fonctionnent comme eux en mode d’égal à égal (“peer-to-peer'”). et peuvent être de type 2007 (pour permettre l’échange entre Groove 2007 et SharePoint Workspace 2010) ou 2010 (entre clients SharePoint Workspace 2010 seulement)

image

  • Comme avec Groove 2007 il y a toute une série d’outils qui peuvent étendre les possibilités de cet espace

image

  • Il y a possibilité de télécharger des libriairies SharePoint mais pas les listes.

Enfin , les dossiers partagés sont également accessibles au niveau de Windows :

image image

  • La version 2010 apporte le support des systèmes d’exploitation 64 bits (x64)

 

Un descriptif plus détaillée de ces différents possibilités et usages est accessible sur le site BackStage 2010 au travers l’excellente série de billets suivants (merci Jérôme !) :