Voici le résultat des premiers tests Office 2007 SP2 faits par ma collègue Cyrielle (merci à elle) :

  • ODF et PDF sont pris en charge nativement dans l’interface :

clip_image002[6]

ou en interface anglaise :

image

  • Possibilité de lire/écrire/modifier de l’OpenDocument Format nativement dans Word, Excel, PowerPoint.

clip_image003

  • Quelques pertes comme les SmartArts dans Word, bien que l’on puisse les créer dans le format ODF avec Word mais dès que l’on ferme Word et que l’on réouvre le document dans Word ou Openoffice, le SmartArt est devenu une image. Par contre, on perd l’usage des styles avec l’ODF. Mais globalement ça a l’air de rester assez fidèle.

clip_image004

  • Par contre, les pertes fonctionnelles sont plus importantes en passant d’Excel à Calc. Le même document en ODF dans Excel 2007 peut utiliser les tableaux croisés dynamiques, styles, diagrammes dynamiques par contre dès enregistrement et réouverture on perd ce contenu.

Dès qu’on l’ouvre dans Calc il y a même perte du diagramme dynamique, du tableau croisé dynamique, et même ma formule ne marche plus ! :-S

clip_image005

  • Dans Powerpoint, un doc ODF garde une bonne fidélité visuelle lorsqu’il est édité dans PowerPoint 2007, mais pas vraiment dans Impress… en plus de ça, adieux les animations.

clip_image006

Globalement : l’enregistrement et l’édition dans Office 2007 du format ODF marche plutôt bien. Bonne fidélité visuelle, on a même quasiment toutes les fonctionnalités (en dehors des styles dans Word je n’ai pas remarqué d'autres modifications). Par contre dès lors qu’on enregistre son document et après réouverture on perd de l’information : les smartarts sont transformés en images dans Word et PowerPoint. Dans Excel, perte du tableau croisé dynamique, du formatage conditionnel, du style de tableau etc…

Ça se corse plus dans la suite OpenOffice : un doc généré au format ODF dans Word 2007 reste assez fidèle dans Writer. Par contre la fidélité visuelle et de mise en page dans Impress n’est pas au rendez-vous et on perd les animations. Dans Calc, c’est encore pire puisqu’on perd toute information du moment où on est allé un peu plus loin qu’une simple table de données.

Attention, il ne s’agit ici que du résultat de tests préliminaires et personnels, en aucun cas, on ne cherche à viser l'exhaustivité.

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et découvertes à ce sujet.