Publié par Orlando Ayala, Président des Marchés émergents, Microsoft

Pour célébrer la Journée Internationale de la Femme, Microsoft est fier de s’associer à ONU Femmes et à des artistes venus du monde entier pour lancer une chanson et un vidéoclip émouvants et inspirants “One Woman.” Cette chanson célèbre la chose suivante que nous savons tous déjà : pour façonner l’avenir que nous voulons, nous devons reconnaître l’énorme potentiel des femmes qui représentent la moitié de la population mondiale. Afin que ce potentiel s’exprime pleinement, les femmes ne doivent pas faire l’objet de discrimination, et notamment de violences liées au genre, qui est cette année le thème central de la Journée International de la Femme. Près de 7 femmes sur 10 seront confrontée à une certaine forme de violence au cours de leur vie. Cette violence provoque plus de décès et de handicaps que le cancer, la malaria, les accidents de la route et les guerres réunis chez les femmes âgées de 15 à 44. La violence contre les femmes a aussi un coût économique élevé, qui va de 11.28 milliards USD par an en Australie à 32.9 milliards USD par an en Angleterre et au Pays de Galles.

La chanson “One Woman” a pour but de galvaniser le soutien et de sensibiliser le public à ce problème. Nous vous encourageons à agir et à partager cette chanson car ensemble, nous pouvons changer les choses en disant non à la violence et oui à l’égalité des sexes.

En tant qu’entreprise, Microsoft approuve et soutient pleinement la notion d’expression du pouvoir des femmes. Nous savons que nous devons garantir des conditions équitables et offrir des possibilités à tout le monde. Ces concepts sont profondément ancrés dans notre philosophie d’entreprise. Lorsque les femmes participent pleinement à la vie active et à la société en général, elles apportent de grandes idées et sont porteuses de grandes innovations. C’est pourquoi Microsoft accorde une grande importance à son partenariat avec ONU Femmes, un champion mondial du soutien aux femmes et aux filles. ONU Femmes est une force vitale pour faire progresser l’égalité entre les sexes, résoudre les questions clés telles que la violence contre les femmes et promouvoir l’autonomisation politique, sociale et économique des femmes. En combinant nos efforts, nous pouvons exploiter le pouvoir de la technologie pour à la fois autonomiser et protéger les femmes.

La technologie peut s’avérer un catalyseur efficace pour améliorer la vie des femmes. C’est pourquoi nous avons conjointement lancé le Prix de l’Autonomisation des Femmes pour encourager et récompenser les étudiants et les étudiantes à créer des solutions technologiques permettant de relever les défis les plus urgents en matière de genre à travers le monde. L’équipe de l’Ouganda qui a remporté la subvention Imagine Cup en 2012 est un très bon exemple de ce qu’il est possible de faire. Cette équipe a crée WinSenga, qui est une application mobile qui permet au personnel soignant de surveiller les grossesses et de sauver des vies pour moins de 2 pourcent du coût d’un ultrason.

Ensemble, nous nous efforçons aussi de rendre les villes plus sûres à travers la technologie mobile et d’augmenter le nombre de femmes et de filles en science, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM). Le programme YouthSpark de Microsoft, à travers l’initiative DigiGirlz, et son partenariat avec Global Give Back Circle ont démontré que la formation technologique et le mentorat sont des outils efficaces pour aider à transformer la vie des jeunes femmes (à la rencontre de Mary Mwende), et Microsoft va bientôt étendre ce modèle avec le lancement d’un nouveau site dans le cadre de son initiative 4Afrika.

Soutenir l’autonomisation des femmes, c’est non seulement la meilleure chose à faire, mais c’est aussi très judicieux. Il a été prouvé que les nations qui ont une meilleure égalité entre les sexes et une plus grande proportion de femmes éduquées, possèdent des économies plus robustes. En 2012, la Banque Mondiale a déterminé qu’en éliminant toutes formes de discrimination contre les femmes dans le monde du travail, la productivité par travailleur pourrait augmenter de près de 40 pourcent. La sous-utilisation du talent et des perspectives des femmes freine non seulement la productivité et l’innovation IT, mais elle ralentit également le développement économique. Si le taux d’emploi rémunéré des femmes augmentait au même niveau que celui des hommes, le produit intérieur brut pourrait augmenter de près de 14 pourcent d’ici 2020.

Des études montrent que les femmes investissent en moyenne 90 pourcent de leur revenu dans leur famille et communauté, ce qui contribue à réduire la pauvreté et à améliorer la santé et l’éducation. Il s’agit d’un effet de ricochet de cet investissement car leurs enfants reçoivent une meilleure nutrition et éducation et leurs communautés sont en meilleure santé et plus sûres, ce qui permet d’économiser l’argent des services gouvernementaux et de stimuler l’économie.

Après la crise économique de la dernière décennie, il est indéniable que le monde cherche désespéramment un modèle économique plus durable et inclusif pouvant ouvrir la voie à des opportunités plus grandes et durables. Nous sommes convaincus que les femmes sont, et doivent être, un élément essentiel pour définir le chemin critique pour l’avenir. Tout le monde a les yeux tournés sur les marchés émergents tels que la Chine, l’Inde, le Brésil et les autres, mais nous pensons que le nouveau marché émergent le plus captivant pour le monde sera les femmes et leur capacité à ajouter une valeur économique considérable et à favoriser la croissance sociale.

Nous sommes bien conscients que les femmes sont la clé de notre avenir, et à ce titre, il est impératif que nous nous efforcions ensemble d’améliorer leurs vies en éliminant les restrictions auxquelles elles sont confrontées, qu’ils s’agisse d’obstacles à l’accès à l’emploi ou au leadership politique, en leur donnant davantage accès aux technologies habilitantes pour encourager l’entreprenariat et l’indépendance économique, ou en réduisant le nombre de victimes de violence liée au genre. C’est pourquoi il est si important que nous soyons ici aujourd’hui pour répandre le message que le progrès pour les femmes est un progrès pour chaque société. Nous espérons que vous nous rejoindrez.