February, 2013

  • Encourager la croissance au Kenya à travers la mobilité

    Publié par: Bruce Howe , Directeur Général de Nokia Afrique de l’Est Le marché Kenyan a enregistré une hausse phénoménale de l’utilisation des téléphones mobiles et en particuliers...
  • Encourager le développement des compétences des jeunes: la route vers le succès

    Par: Djam Bakhshandegi Responsable du Programme CSI chez Microsoft en Afrique La recherche d’un emploi est encore un combat de chaque jour pour des millions de jeunes. Bien que les perspectives de croissance économique en Afrique soient...
  • Priorité à l'Afrique - Présentation de Microsoft 4Afrika

    Par: Ali Faramawy
    Vice Président, Microsoft Moyen-Orient & Afrique

    Il existe un proverbe africain qui dit "Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment, c'est aujourd'hui." Nous sommes entièrement d'accord. Cela fait 20 ans que Microsoft œuvre en Afrique et aujourd'hui nous sommes implantés dans 14 pays. Maintenant, à l’aube des 20 prochaines années, nous voulons explorer de nouveaux moyens d'associer la croissance de notre entreprise à des initiatives stimulant le développement économique du continent. Le monde a reconnu les promesses de l'Afrique et Microsoft désire investir dans ces promesses.

    C'est pourquoi aujourd'hui, nous présentons l’Initiative Microsoft 4Afrika qui vise à stimuler la compétitivité de l'Afrique sur le plan mondial. Notre but est de permettre aux jeunes, aux entrepreneurs, aux développeurs, aux chefs d'entreprise et aux dirigeants de la société civile de concrétiser leurs bonnes idées pour aider leur communauté, leur pays, le continent, et même au delà.

    D'ici 2016, l'Initiative Microsoft 4Afrika a pour objectif

    - de mettre des dizaines de millions de dispositifs intelligents dans les mains de la jeunesse africaine,

    - de mettre en ligne 1 million de petites et moyennes entreprises africaines (PME), et

    - d'aider 200 000 Africains à acquérir les compétences nécessaires pour l'entrepreneuriat et l'insertion professionnelle. Ceci implique améliorer les compétences de 100 000 membres de la population active et donner une formation à 100 000 jeunes diplômés, en aidant 75 pourcent d'entre eux à trouver un emploi.