Publié par Jean-Philippe Courtois
Président de Microsoft International

J'ai récemment eu le plaisir de visiter deux pays africains, le Maroc et la Côte-d'Ivoire, et d’y rencontrer des dirigeants d'entreprises, des universitaires et des représentants gouvernementaux. Mon programme pour les deux pays portait exclusivement sur trois thèmes en tête de liste dans presque tous les pays que je visite dans le monde : l'éducation, l'employabilité et le Cloud informatique.

À Rabat, au Maroc, j'ai donné une conférence à 1 000 étudiants en ingénierie à l'École Mohammedia des Ingénieurs ; je les ai encouragés à profiter des nombreuses technologies gratuites et des programmes qui leur sont offerts grâce à des initiatives telles que DreamSpark et BizSpark et à s'impliquer dans l’Imagine Cup de cette année, notre "Coupe du Monde" annuelle de développement de logiciels. Celle-ci encourage les étudiants à développer des solutions technologiques pour résoudre certains des défis les plus difficiles du monde.

clip_image001

Jean-Philippe Courtois, Samir Benmakhlouf et les partenaires principaux des étudiants de Microsoft de l’École Mohammedia des Ingénieurs

J'ai été aussi très fier d’annoncer, avec notre Directeur national Samir Benmakhlouf et l'Institut royal de la culture amazighe, l'intégration de la langue amazighe dans Windows 8. Cette langue est parlée par environ 20 millions de personnes au Maroc et en Algérie, et son intégration permettra à tous de s'engager facilement dans le monde numérique grâce à Windows 8.

En Côte d'Ivoire, j'ai été ravi de me joindre à notre directeur national Simon Ouattara pour signer un protocole d'entente avec le ministère des TIC qui nous engage à fournir conjointement aux citoyens ivoiriens 500 000 PC équipés des logiciels Microsoft, y compris Windows et Office, dont 100 000 doivent être livrés l'année prochaine. Dans le cadre du même accord et alignée sur YouthSpark, notre initiative mondiale annoncée récemment pour aider 300 millions de jeunes au cours des trois prochaines années à réaliser leur potentiel, nous élargissons également nos efforts d'alphabétisation numérique et notre programme Students to Business (de l’étudiant à l’entreprise) dans le pays, ce qui aidera les étudiants ivoiriens à trouver un emploi auprès des partenaires Microsoft locaux.

clip_image002

Bruno Koné, Ministre des TIC en Côte d’Ivoire, Jean-Philippe Courtois et Simon Ouattara

J’ai également eu l’occasion d’entrer en contact avec des étudiants à l'Université Félix Cocody Houphouët-Boigny à Abidjan, où j'ai annoncé un accord qui fournira à 100 000 élèves de cinq des meilleures universités en Côte d'Ivoire un accès à Live@EDU et au programme Microsoft IT Academy, afin de leur permettre de décrocher des certifications Microsoft et de renforcer leur employabilité. Alors le pays se reconstruit, nous sommes convaincus que ces investissements joueront un rôle important dans le développement de dirigeants et propriétaires d'entreprises locaux.

Dans l'ensemble, c’était vraiment fantastique d'être de retour sur le continent et d’entrer en contact avec autant de clients, partenaires, étudiants et avec nos propres équipes qui ont une passion immense pour tout ce qu'ils font. Nous voyons un potentiel énorme en Afrique et nous sommes profondément engagés à renforcer et à étendre notre présence et nos efforts pour aider les Africains à réaliser pleinement leur potentiel