Publié par John Nielsen

Directeur général, EMOA Service et support clients

À cette époque, l’an dernier, j'ai accompagné une équipe de dix ingénieurs Microsoft du service et support à la clientèle d’EMOA à Blantyre, au Malawi pour aider à lancer le Partenariat d’apprentissage au Malawi (Malawi Learning Partnership). Nous avons installé un réseau pour connecter quatre écoles et permettre aux enseignants, étudiants et partenaires de collaborer et d’améliorer l'éducation au Malawi.

L'impact que le voyage a eu sur nous, et la différence que nous avons réalisé pouvoir faire en à peine plus d'une semaine, nous ont poussé à revenir cette année pour offrir davantage de soutien au Partenariat d’apprentissage au Malawi et aux écoles de Blantyre. L'équipe a mis en place des laboratoires informatiques, réparé des ordinateurs, mené des ateliers DigiGirlz, et formé 23 enseignants, travaillant sans relâche chaque jour pour essayer de toucher autant d'écoles que possible. Ils ont trouvé des solutions aux nouveaux défis, ont été inspirés par quelques-unes des histoires incroyables qu'ils ont entendues, et tous sont repartis avec un point de vue légèrement différent sur la vie.

clip_image001

23 enseignants de 13 écoles différentes ont été formés sur la façon de mettre en place leur propre laboratoire informatique, le dépannage de base et l’entretien des ordinateurs.

Quelques points en particulier ont retenu mon attention cette année:

  1. Le rythme étonnant auquel les enfants apprennent : Nous savons tous que les enfants ont une grande capacité à apprendre, bien supérieure à celle des adultes. Mais je suis toujours surpris de constater tout ce qu’un enfant peut retenir sur une courte période. Lors de l'un des événements DigiGirlz que nous avons tenus cette année pour les filles de la région rurale de Chikwawa, nous avons observé des jeunes filles, qui n'avaient jamais vu d’ordinateur, apprendre à s’en servir et à rédiger leur propre CV, en une journée !

clip_image001[6]

La séance Digirlz tenue au camp Fishermen’s Rest pour des jeunes filles de Chikwawa.

2. Le pouvoir des partenariats : Nous avons amené 13 de nos meilleurs ingénieurs originaires du monde entier afin qu'ils apportent leur expertise précieuse pour l'aide à la formation et au travail en réseau pour le Partenariat d’apprentissage au Malawi. Mais sans l'appui d'autres partenaires, comme l'école internationale St Andrews, Access Communications, et le Malawi WiFi Project, ce type de projets serait tout simplement impossible. Nous avons également fait don de 40 ordinateurs portables à deux écoles du Malawi pour les aider à développer leurs laboratoires informatiques, mais nous comptons sur nos partenaires fournisseurs de wifi et de connexion 3G, ainsi que sur les enseignants, pour s’assurer que notre don aura le plus d’impact dans ces écoles.

3. L'enthousiasme compte autant que l'infrastructure : La mise en place de laboratoires informatiques et la connexion des écoles est importante, mais si nous ne créons pas l'enthousiasme autour de la technologie, le Malawi n'aura jamais assez de technologie pour aider les gens qualifiés à faire progresser l'économie. La motivation des enseignants, montrant aux enfants ce qu'ils peuvent créer avec la technologie, et leur donnant la confiance nécessaire pour utiliser les ordinateurs, est un moyen important de donner aux jeunes un aperçu de la façon dont la technologie peut affecter positivement leur avenir. Nous avons atteint plus de 120 jeunes filles lors de nos sept événements DigiGirlz au Malawi, avec pour but de donner aux jeunes filles un avant-goût du type d'emploi qu'elles peuvent poursuivre dans le secteur de la technologie.

clip_image002

L’une des filles à l’atelier DigiGirlz à Samaritans Trust.

Enfin, la partie non technique de notre voyage nous a rappelé encore une fois que de simples mesures peuvent changer des vies. Nous avons constaté cela d'abord lors de notre visite sur les dix sites de forage dans la région sud du Malawi, TA Mphuka, pour la construction et la réparation desquels l'équipe avait recueilli des fonds. Grâce à nos efforts pour réunir des fonds auprès d'amis, de famille et de collègues, nous avons pu assurer un accès à l’eau potable pour 2 500 personnes.

Pour plus de photos et vidéos de notre voyage au Malawi, visitez la page Facebook de Microsoft EMEA CSS: Malawi 2.0.