Vous souhaitez configurer un alias DNS (CNAME) pour chaque serveur afin rediriger de manière transparente des clients pour  de la haute disponibilité.

Il n'y a pas d'indication contre à l'utilisation d'un alias DNS, vous pouvez utiliser un CNAME pour vous connecter à vos instances  SSAS 2005 ou supérieur. Cependant il y a quelques considération à prendre en compte.

1. Attention dans un environnement en cluster.

2. Soyez sûr que vous pouvez  faire un "reverse lookup"  sur le CNAME/Alias. SSAS doit pouvoir faire une recherche inversé sur le nom d'hôte lors de la connexion

3.  Modification de l'alias DNS: DNS cache peut causer un certain delai
- Cache côté client: il peut être effacé avec ipconfig / flushdns
- Cache côté serveur: dépend de la structure, pour les structures multi-caches multiples il peut exister un ClearCache possible avec dnscmd ou GUI (il ya des paramètres pour la durée de vie du cache, mais il n'est pas recommandé de les changer (il pourrait augmenter le trafic sur le serveur DNS))

4. Impossible de se connecter localement à votre instance SSAS en utilisant l'alias DNS

5. Comme l'alias utilise le nom du serveur que vous ne pouvez pas configurer le protocole, le nom de l'instance ou le port.

6.  Au niveau kerberos vous pouvez avec un SPN faux. Le SPN a besoin d'être enregistré sur le nom de l'alias DNS aussi.

7.  Au niveau TCP vous pouvez avoir des erreurs.

8.  DNS ne fournira pas d'information sur le port à ses clients. Si l'instance par défaut écoute sur un défaut non-port (SQL Browser ne peut pas rediriger), le Port doit être défini dans la chaîne de connexion.


Vous pouvez créer un alias DNS en suivant l'article KB suivant : Comment configurer des noms d'application dans SQL Server 2000 Analysis Services


Connect bug: Create and alias to a (named) instance of Analysis Services 2005/2008

 

Michel Degremont | Premier Field Engineer - SQL Server Core Engineer |