Lorsque les bases de données système master, model, msdb et tempdb sont reconstruites, les bases de données sont supprimées et recréées à leur emplacement d'origine. Si un nouveau classement est spécifié dans l'instruction de reconstruction, les bases de données système sont créées à l'aide de ce paramètre de classement. Les modifications apportées par les utilisateurs à ces bases de données sont perdues.

Etape 1 : Revoir la documentation "Avant de reconstruire les bases de données système"

Reconstruction des bases de données système
http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/dd207003.aspx

Etape 2 : Mettre offline la ressource cluster SQL Server resource en utilisant  "Failover Cluster Mamagement"

Etape 3 : Aller sur le noeud qui héberge l'instance en cluster

Etape 4 : Puis, lancer la commande ci-dessous :

setup.exe
 /Q
 /ACTION=REBUILDDATABASE
 /SQLSYSADMINACCOUNTS="DomaineName\UserAccount"
 /SQLCOLLATION=CollationName
 /INSTANCENAME="OnlyInstanceName"
/SAPWD=StrongPassword

Etape 5 : Appliquer le dernier Service Pack

 

Précaution
-  Le paramètre INSTANCENAME prend uniquement le nom d'instance, sans le nom  serveur/virtuel. Pour l'instance par défaut, entrez MSSQLSERVER.
-  Si l'instance cluster est hébergé par le noeud en cours, la ressource SQL Server doit être hors ligne ou Failed.
-  Le mot de passe SA spécifié doit repecter les exigences de mot de passe fort.
-  Le paramètre SAPWD est obligatoire si l'instance utilise le mode mixte d'authentification (SQL Server et l'authentification Windows).
-  La collation choisie doit exiter (voir http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/ms180175.aspx )

 

Michel Degremont| Microsoft EMEA
Product Support Services Developer -SQL Server Core Engineer |