Après Windows 2000 et Windows XP, Windows Vista va apporter des améliorations aux utilisateurs correspondant plus à une évolution qu’à une révolution, estime le Gartner dans un rapport publié récemment. La plus grande partie de ces améliorations seront liées à la sécurité, une des préoccupations majeures des DSI dans les différentes enquêtes. Toutefois, beaucoup de ces futures nouvelles fonctionnalités sont déjà disponibles dans des produits d’éditeurs tiers. Dans ces conditions, le cabinet d’analystes conseille aux utilisateurs d’engager la migration au début de l’année 2008. Les utilisateurs de Windows XP, en majorité, devront poursuivre une stratégie basée sur la diversité et introduire Windows Vista à l’occasion d’acquisitions de nouvelles machines à partir de 2008.

On en parle déjà depuis longtemps et le nom officiel Windows Vista en remplacement du nom de code Longhorn avait été annoncé par Microsoft en juillet dernier. Avec une annonce officielle prévue pour 2006. Depuis le début, le Gartner a toujours été sceptique sur les dates d’introduction annoncées par Microsoft. Il est vrai qu’entre temps, Microsoft a enlevé quelques composants du système d’exploitation prévus initialement. Le Gartner s’est risqué sur un calendrier d’installations par les utilisateurs qui rompt avec l’enthousiasme de l’éditeur :
1. Windows Vista ne sera installé que dans 10 % des grandes entreprises 24 mois après l’annonce du produit par Microsoft (avec une probabilité de 0,7) ;
2. Windows Vista et les versions suivantes intermédiaires (de type SP) ne sera installé que dans 50 % des grandes entreprises en 2011 (probabilité de 0,7) ;
3. Quelque 30 % des entreprises utilisant Windows XP choisiront de « sauter » Windows Vista et donc d’attendre la prochaine génération de système d’exploitation développé par Microsoft. En prenant un délai de 5 ans après l’introduction de Windows Vista, correspondant au temps nécessaire à un nouvel environnement d’exploitation, on arriverait à 2011. Mais étant donné les évolutions des technologies, qui peut prédire que les choses se passeront ainsi ? Après le client/serveur, le client léger… Un autre modèle d’informatique sera peut-être prévalant.

la suite sur http://www.itrmanager.com/article.php?oid=48019