Bonjour,

Contrairement à ce que l’on peut faire avec Project Server 2010, il n’est pas possible avec Project Server 2007 de réécrire un site PWA déjà existant dans une base de contenu. Ce qui complique le processus de récupération.

La seule solution possible avec cette version de Project, est d’exporter puis d’importer le contenu de l’ancienne base de contenu vers la nouvelle.

Voici donc la procédure proposée:

  1. Restaurer les bases de Project Server et la base de contenu sur le serveur SQL Server.
  2. Créer une nouvelle Web App sur le port 1.
  3. Dans l’Administration Centrale de SharePoint, puis sur le serveur SQL Server, supprimez la base de contenu qui a été créé à l'étape 2.
  4. À l'invite de commandes sur le serveur SharePoint, entrez les commandes suivantes (validez après chaque commande) :

    cd \program files\common files\microsoft shared\web server extensions\12\bin
    stsadm -o addcontentdb -url
    http://%3cservername%3e:1/ -databasename <databasename>

    Remarques :
    <servername> est le nom du serveur qui exécute Project Server 2007
    <databasename> est le nom de la base de données de contenu.

    Dans Administration Centrale de SharePoint, vérifiez que la base de contenu est associée comme prévu.
  5. À l'invite de commandes, tapez les commandes suivantes (validez après chaque commande) :

    cd \program files\common files\microsoft shared\web server extensions\12\bin
    stsadm -o enumsubwebs -url
    http://%3cservername%3e:1/PWA >c:\sites.txt 

    Remarques
    La commande « stsadm » enregistre le fichier Sites.txt dans le répertoire racine du lecteur C.
  6. Ouvrez le fichier Sites.txt dans Notepad et puis ajoutez la commande d'export pour chaque ligne contenant le nom d’un workspace Project Web Access.
    Voici un exemple de la commande Export :
    stsadm -o export -url "http://<servername>:1/PWA/<workspacename>" -filename "c:\<backupdir>\<workspacename>" -nofilecompression -includeusersecurity -versions 4

    Remarques :
    <servername> est le nom du serveur qui exécute Project Server 2007
    <workspacename> est le nom du workspace tel qu’il apparait dans le fichier Sites.txt
    <backupdir> est le nom du répertoire dans lequel vous souhaitez enregistrer une sauvegarde de l'espace de travail.
  7. Cliquez sur Enregistrer Sous, nommez le fichier ExportPWA.bat et puis enregistrez le fichier sous la forme d'un fichier texte dans le répertoire suivant :
    lecteur: \Program Files\Microsoft Shared\Web Server Extensions\12\Bin
  8. Dans le même fichier, modifier toutes les commandes d'export par des commandes d'import.
    Voici un exemple de la commande Import : 
    stsadm -o import -url "http://<servername>:80/PWA/<workspacename>" -filename "c:\<backupdir>\<workspacename>" -nofilecompression –includeusersecurity 
  9. Cliquez sur Enregistrer Sous, nommez le fichier ImportPWA.bat et puis enregistrez le fichier sous la forme d'un fichier texte dans le répertoire suivant :
    lecteur: \Program Files\Microsoft Shared\Web Server Extensions\12\Bin
  10. Exécuter le fichier ExportPWA.bat. Cette opération peut prendre beaucoup de temps s'il y a de nombreux workspaces
  11. Pendant ce temps, créer un nouveau site Project Web Access (/PWA) sur la WebApp par défaut (port 80) en utilisant les bases de données de Project Server restaurées à l’étape 1.
  12. Allez sur le site Project Web Access pour vous assurer que le site est fonctionnel.
  13. Lorsque l’exécution de ExportPWA.bat est terminée, vous pouvez exécuter ImportPWA.bat. Cette opération peut prendre beaucoup de temps s'il y a de nombreux workspaces.
  14. Vérifier que les comptes utilisateurs sont bien présents dans le site.
  15. Vérifier que les fonctionnalités des espaces de travail de projet sont opérationnelles.

    Remarque
    : Si les workspaces de projet ne sont pas liés, vous devez exécuter l'outil de Relinker. Pour plus d'informations, visitez l’article TechNet suivant : http://technet.Microsoft.com/en-us/library/cc197498.aspx
  16. Supprimer l'application Web temporaire (port 1) dans l'Administration Centrale de SharePoint et puis utilisez Internet Information Services (IIS) pour vérifier qu'elle a été supprimée.
  17. Supprimer la base de données restaurée sur le serveur SQL Server.

 

Bonne journée,

Marc Biarnès