La gestion des environnements virtuels attire l'attention dans les publications relatives à' l’IT, mais l’analyse des performances est tout aussi importante. Mais comme je l’entends chez certains hébergeurs, peu enclins à proposer de la machine virtuelle à la demande, un des problèmes amenés par la virtualisation, c'est qu’en cas de panne ou de sous-performance dans une VM, il est plus difficile d’en déterminer la cause qu’avec du bon matériel dédié, car il y a un “degré de liberté” supplémentaire lié à l’hyperviseur, et peu de solutions pour détecter l’origine précise, voire optimiser l'administration à partir de consoles évoluées.

De base, le couple de la gamme Microsoft System Center formé par Operations Manager (OM) et Virtual Machine Manager (VMM) permet d’obtenir des résultats précis sur le comportement des VMs et des hosts, moyennant 4 à 5 jours de configuration et d’optimisation pour l’environnement de production (j’ai fait appel à un prestataire spécialisé pour la plate-forme de 5 000 VMs à http://maplateformeweb.com) donc je parle en connaissance de cause et je suis très satisfait du résultat.

Idéalement, la configuration d’écrans de contrôle pour ce type de service “location de VMs à la demande” avec un produit prêt à l’emploir (ou presque Smile) serait un must, permettant de voir d’un seul coup d’oeil quelles sont les VMs “en dehors des clous” pour le CPU; la RAM, les I/O disque, le trafic sortant, entrant, et d’autres paramètres. Par ailleurs, à des moments bien précis de l’exploitation, j’aimerais détecter pourquoi certain hosts fonctionnent au ralenti pendant que les VMs appliquent leurs fixes Windows Update, alors que d’autres hosts, parfaitement identiques à première vue, sont déjà revenues à leurs performances d’avant le “patch Tuesday”.

Pour aller plus loin que le charmant couple OM/VMM, je suis en train d’évaluer la nouvelle version du produit “Capacity Analyzer” de vKernel, un partenaire de Microsoft qui développe des produits à valeur ajoutée à la fois pour Hyper-V / System Center et pour VMware. Et je pense que leur expérience de VMware leur permet de présenter de bons indicateurs pour les gestionnaires de plate-forme Microsoft. Immédiatement après la mise en oeuvre du produit (qui contient notamment une VM Linux préconfigurée sous Hyper-V, je ne suis pas regardant à cela), j’ai une meilleure vision et compréhension des activités en cours dans l'infrastructure virtuelle, ce qui me permet d’aller plus vite pour rechercher quels indicateurs suivre avec précision, notamment pour trouver des goulets d’étranglement I/O spécifiques à un ou plusieurs hosts. Prometteur.

Plus de détails sur ce produit? c’est par ici, en Anglais.