VMMSSP (également appelé le portail libre-service v2) est une solution entièrement supporté et extensible construite autour des technologies Windows Server 2008 R2, la technologie Hyper-V et System Center Virtual Machine Manager (VMM). Vous pouvez l'utiliser pour grouper, allouer et gérer les ressources afin d'offrir des infrastructures en tant que service (IaaS) et proposer les bases d'une plate-forme de nuage privé (Private Cloud) à l'intérieur de votre datacenter.

VMMSSP propose une interface web utilisateur permettant la gestion de différentes “business units IT”, mais également un moteur de provisionnement dynamique., le tout afin de réduire le temps nécessaire à la mise à disposition des infrastructures et leurs composants en offrant des fonctionnalités de demandes d’infrastructure et des demandes de changement.


Important VMMSSP n'est pas une mise à niveau vers le portail libre-service de VMM 2008 R2 existant. Vous pouvez choisir de les déployer et à utiliser un ou les deux portails libre-service selon vos besoins.

Le portail libre-service fournit les fonctions suivantes qui sont accessibles via une interface utilisateur basée sur le web :

  • Enregistrement des business unit (on-boarding): À l'aide de formulaires, les utilisateurs peuvent enregistrer leurs unités d'affaires  (BU) avec le portail libre-service ; le portail libre-service fournit un workflow simple pour l'administrateur de centre de données à utiliser pour approuver ou  rejeter les inscriptions
  • Gérer les demandes d'infrastructure et les demandes de changement : À l'aide de formulaires, les utilisateurs peuvent demander de nouvelles infrastructures ou demander des changements aux infrastructures existantes; le portail libre-service fournit un workflow simple pour l'administrateur de centre de données pour approuver ou rejeter les demandes.
  • Déplacent des infrastructures entre les unités d'affaires (nouveautés du SP1) : L'administrateur du datacenter peut déplacer une infrastructure d'une unité à l'autre.
  • Support du provisionnement en libre-service de machines virtuelles : Selon leur rôle, les utilisateurs peuvent utiliser des formulaires normalisés pour demander la création de machines virtuelles.
  • Importer des machines virtuelles (nouveautés du SP1) : L'administrateur du datacenter peut importer des machines virtuelles existantes depuis le gestionnaire de VMM.

image

  • Configurer et allouer les ressources du datacenter : L'administrateur du datacenter gére les informations de configuration liées aux ressources ordinateurs, réseau et stockage dans la base de données VMMSSP.
  • Configurer les notifications automatiques par mail (nouveautés du SP1)  : L'administrateur du datacenter peut configurer VMMSSP pour utiliser SQL Server Database Mail pour envoyer des mails aux destinataires désignés. Les messages permettent d'aviser les destinataires d'évènements tels que l'approbation ou le rejet d’une demande , ou de l'expiration imminente de machines virtuelles.

image

  • Personnaliser les actions de la machine virtuelle par défaut : À l'aide de l’interface web, l'administrateur du datacenter peut étendre  les actions de création d’une machine virtuelle ; par exemple, l'administrateur du datacenter peut ajouter des scripts qui interagissent avec le stockage (San) pour permettre le déploiement rapide des machines virtuelles.
  • Définir et utiliser les actions personnalisées de machine virtuelle (nouveautés du SP1) : l’administrateur du datacenter peut maintenant créer jusqu'à cinq actions personnalisées et les rendre accessibles aux utilisateurs sur l'onglet de Machines virtuelles. Par exemple, un administrateur du datacenter peut créer une action de création d’un Checkpoint et l’ajouter à la liste des actions sur l'onglet de Machines virtuelles.

image

  • Utilisation d’Opalis  dans les actions de la machine virtuelle (nouveautés du SP1) : Dans un datacenter qui comprend un déploiement d’Opalis Integration Server, un administrateur du datacenter peut personnaliser dans les actions de la machine virtuelle pour déclencher des workflows Opalis au lieu des scripts classiques d’exécution des tâches.

image

image

clip_image001

  • Définir et utiliser les propriétés personnalisées de machine virtuelle : L’administrateur du datacenter peut définir des propriétés personnalisées pour recueillir des informations provenant de l’utilisateur dans l'Assistant de création de Machine virtuelle et utiliser ces propriétés dans les tâches de création de la machine virtuelle CreateVM. Par exemple, un administrateur peut créer des propriétés sur la RAM et le nombre de CPU pour que ces champs soient pris en compte dans l’assistant de création

image

clip_image001[4]

  • Définir les dates d'expiration de machine virtuelle (nouveautés du SP1) : Selon leur rôle, les utilisateurs peuvent définir une date d'expiration pour les machines virtuelles. Après qu'une machine virtuelle ait expiré, il n'est plus disponible de l’utiliser dans VMMSSP.

image

  • Gérer les lecteurs de la machine virtuelle DVD et médias (nouveautés du SP1) : Lorsque vous travaillez avec des machines virtuelles qui ont des lecteurs de DVD, les utilisateurs peuvent joindre des médias tels que les images ISO aux machines virtuelles.

Microsoft System Center Virtual Machine Manager Self-Service Portal 2.0 SP1

http://www.microsoft.com/download/en/details.aspx?id=26701

 

Now Available - System Center Virtual Machine Manager Self-Service Portal 2.0 SP1

http://blogs.technet.com/b/vmmssp/archive/2011/07/11/now-available-system-center-virtual-machine-manager-self-service-portal-2-0-sp1.aspx

 

System Center Virtual Machine Manager Self-Service Portal 2.0 SP1 Overview and Quick Start

http://technet.microsoft.com/en-us/library/gg588340.aspx

 

System Center Virtual Machine Manager Self-Service Portal 2.0 SP1

http://www.microsoft.com/systemcenter/en/us/virtual-machine-manager/vmm-self-service-portal.aspx

Mots clés Technorati : ,,

Plus d’informations ici http://www.microsoft.com/france/virtualisation/cloud-computing/default.mspx

Le Cloud Privé, ou Infrastructure as a Service (IaaS), est la mise en œuvre de services à la demande dédiés à votre organisation, qu’ils soient hébergés chez vous ou chez un fournisseur de service.

La virtualisation est une première étape vers l’Infrastructure as a Service (IaaS), mais ne vous permet pas de recueillir pleinement tous les bénéfices du IaaS. L’infrastructure as a Service se différencie d’un environnement fortement virtualisé par :

  • Une automatisation et une orchestration forte entre les processus afin de diminuer les coûts d’opération
  • Une infrastructure permettant une montée en charge à la demande et une élasticité forte
  • Un portail libre-service et une facturation à l’utilisation des ressources

Votre Cloud Privé peut être hébergé chez vous ou chez un fournisseur de service qui gèrera la garantie de service.

Contrairement à un Cloud Public, dans le cadre d’un Cloud Privé hébergé sur votre site, l’entreprise reste propriétaire de tout - du matériel et des logiciels - mais elle est aussi responsable de la gestion du taux de disponibilité. Ainsi, les Services Informatiques de votre entreprise passent d’un statut habituellement considéré comme un « Centre de Coût » vers un « Centre de Service » à destination des départements Métier de votre entreprise. Il appartient donc au Service IT de gérer l’infrastructure et les besoins de montée en charge et de disponibilité de manière à respecter les dispositions d’engagement de service vis-à-vis des différents métiers de l’entreprise.

Microsoft est un acteur clef du Cloud Privé, en fournissant avec son offre Hyper-V Cloud à la fois le socle technologique et l’accompagnement pour faire évoluer les datacenters des clients en véritables centres de service.