Abordés lors de plusieurs sessions du Tech·Ed EMEA 2008 IT Professionals, la version V2 d'Hyper-V qui arrivera avec Windows Server 2008 R2 apportera de nombreuses nouveautés

·        Live migration : déplacement sans interruption d'une machine virtuelle entre 2 hôtes en cluster, cette nouveauté s'accompagnant d'une nouveauté en terme de stockage partagé avec la notion de volume clusterisé partagé (Cluster Shared Volume) permettant à l'ensemble des noeuds d'accéder au même volume et donc de créer plusieurs machines virtuelles sur une seule LUN

·        Améliorations des performances réseau des machines virtuelles avec la notion de Networking Virtual Machine Queue, c'est à dire l'utilistion de la mémoire pour l'echange des données réseau et ainsi éviter la copie sur disque, mais également le support du TCP/IP Offload et des Jumbo Frame

·        Gestion de l'énergie à 2 niveaux : core parking : j'optimise l'utilisation des cores sur un processeur physique avant d'utiliser un nouveau processeur et le Timer coalescing en regroupant plusieurs notifications en même temps

·        Amélioration dans l'adressage mémoire avec l'utilisation de la technologie Second Level Address Translation  proposée par les fabriquants de processeurs (Intel et AMD) et s'affranchir des Shadow Page Tables (overhead de 2% contre 10% aujourd'hui)

·        Support jusqu'à 32 processeurs logiques

·        Ajout à chaud de périphériques de stockage (disques vhd et disques en accès direct)

·        Boot sur disque VHD, permettant de démarrer une machine physique sur un fichier vhd et d’utiliser la notion de disques différentiels pour un système physique. Nous obtenons ainsi la même image et les mêmes concepts que ce soit un environnement virtuel ou physique 

Bien sur nous reviendrons sur tout cela lors de ma session des TechDays à Paris en février prochain.