Article d’origine publié le mercredi 03 octobre 2012

Vous avez peut-être noté l’introduction du nouveau Centre d’administration Exchange (EAC). L’EAC est un portail Web unifié pour les déploiements Exchange locaux et en ligne. La gestion de la haute disponibilité (HA) est l’un des scénarios clés pour les clients locaux, et l’EAC propose une nouvelle expérience de gestion du HA. Avec l’EAC, les outils de gestion du HA sont assemblés sous une nouvelle apparence, plus moderne.

Gérer la haute disponibilité d’Exchange implique d’autres opérations telles que les basculements de base de données ou de serveur, l’ajout de copies de base de données, le réamorçage, etc. Dans les versions précédentes d’Exchange, des manques dans l’interface utilisateur des consoles de gestion vous obligeaient à utiliser à la fois la console et le shell pour effectuer certaines tâches de gestion. Par exemple, la configuration de copies de bases de données en retard. Dans les versions précédentes d’Exchange, vous deviez créer une copie de base de données en retard à l’aide du shell. Dans Exchange 2013, vous pouvez le faire avec l’EAC.

Lorsque vous utilisez l’EAC pour gérer un environnement local, vous verrez un volet Composant fonctionnel appelé « Serveurs ». C’est là que sont gérées les fonctionnalités HA liées au serveur de boîtes aux lettres. La Figure 1, ci-dessous, en illustre un exemple.

20121002-151313
Figure 1. Où gérer HA avec l’EAC

Dans cette zone de fonctionnalités, vous verrez 5 onglets (serveurs, bases de données, groupes de disponibilité de la base de données, répertoires virtuels et certificats). Les trois premiers onglets servent à gérer les fonctionnalités HA liées au serveur de boîtes aux lettres.

Création et configuration du Groupe de disponibilité de la base de données (DAG)

Commençons par configurer un nouveau DAG. Comme illustré dans la figure ci-dessous, vous pouvez créer rapidement un DAG à l’aide de l’EAC.

20121002-151425
Figure 2 : Nouveau Groupe de disponibilité de la base de données

Vous pouvez ensuite ajouter des serveurs de boîtes aux lettres au DAG, comme illustré en Figure 3.

20121002-151528
Figure 3 : gestion de l’appartenance au DAG

Base de données et gestion des copies de base de données

Le temps est venu pour vous de passer à la gestion de base de données pour configurer les bases de données de boîtes aux lettres et déployer des copies de base de données à destination des membres du DAG.

En reprenant à l’endroit où nous nous étions arrêtés, nous passons à l’onglet des bases de données. Comme vous le voyez, il existe une option appelée « Ajouter une copie de base de données », comme l’illustre la figure ci-dessous.

20121002-151638
Figure 4 : ajouter des copies de base de données de boîtes aux lettres

Toutes les copies de base de données apparaissent dans le volet des détails de base de données, comme illustré en Figure 5.

20121002-151809
Figure 5 : copies de base de données dans le volet des détails

Dans le volet des détails de la base de données, vous accédez à l’état de la base de données sélectionnée et de ses copies. Vous voyez aussi des informations importantes telles que la longueur de la file d’attente de copie et l’état de l’index du contenu. Pour les copies passives, vous pouvez effectuer différentes opérations comme les suspendre ou les activer en fonction de leur état actuel.

Lorsque vous avez créé des copies de base de données pour une base de données, vous pouvez facilement passer aux autres bases de données à partir de la liste principale des bases de données pour en créer des copies. Comme vous le voyez, les administrateurs peuvent gérer la base de données et les copies de la base de données dans la même vue sans changer d’interface utilisateur. Très pratique !

Basculements de serveur

Comment mentionné précédemment, en plus de gérer la haute disponibilité (HA) au niveau de la base de données, vous pouvez aussi effectuer des basculements au niveau du serveur. L’EAC fournit un moyen plus complet de gérer les serveurs.

 

Par exemple, pour une multitude de raisons, vous pouvez devoir mettre un membre du DAG hors connexion. Pour ce faire, la première étape consistera toujours à effectuer un basculement de serveur ; à savoir, déplacer toutes les copies actives actuellement hébergées sur ce serveur vers d’autres membres du DAG, comme illustré ci-dessous.

20121002-151930
Figure 6 : Basculement de serveur

Comme avec Exchange 2010, lorsque vous procédez au basculement, vous pouvez spécifier la cible du basculement ou effectuer un basculement sans cible, comme illustré en Figure 7.

20121002-152025
Figure 7 : Deux choix pour le basculement de serveur

Conclusion

L’interface utilisateur pratique et améliorée vous offre une toute nouvelle expérience dans la gestion de la haute disponibilité dans l’EAC. Vous n’avez plus besoin de jongler entre les consoles et les shell. Et plus important encore, vous pouvez facilement y accéder depuis n’importe où.

Essayez-la, nous attendons vos commentaires avec impatience !

Bin Sun

Ce billet de blog a été traduit de l’anglais. La version originale est disponible à la page Managing High Availability with the EAC