Article d’origine publié le mardi 10 juillet 2012

* Mais que vous n’osiez pas demander

Dans la Partie 1 et la Partie 2 de cette série de billets, nous avons abordé les principes de base des sauvegardes Exchange effectuées à l’aide du service VSS, ainsi que le flux d’une sauvegarde de base de données DAG (Database Availibity Group) active.

Dans la partie 3, nous allons montrer en détails comment une copie de base de données DAG passive subit une sauvegarde complète. L’enregistreur Exchange responsable des sauvegardes de copies passives ne s’exécute pas dans le service Banque d’informations, mais dans le cadre du service de réplication de Microsoft Exchange. Parmi d’autres fonctions, ce service coordonne le processus de sauvegarde entre le nœud de la copie passive et le serveur de la copie active. À l’instar de la sauvegarde d’une base de données active décrite dans la deuxième partie, ce billet décrit la sauvegarde d’une copie de base de données passive de DB1, hébergée sur un serveur ADA-MBX1. La copie de base de données montée active se trouve sur le serveur ADA-MBX2, et là encore, un cliché instantané « copie sur écriture » ou « COW » (copy-on-writer) est utilisé par la solution de sauvegarde :

(Cliquez sur les miniatures pour afficher les graphiques en plein écran.)

image

Les premières étapes de la sauvegarde d’une copie de base de données passive sont quasiment les mêmes que celles d’une base de données active. L’application de sauvegarde récupère les métadonnées de DB1 sur l’enregistreur Exchange, mais là encore, ce dernier s’exécute dans le service de réplication de Microsoft Exchange. Le nouveau GUID d’instance d’enregistreur qui est généré, sera conservé tout au long du travail, exactement comme pour une sauvegarde de base de données active.

L’événement 2021 indique que l’application de sauvegarde, ou le demandeur VSS, a communiqué avec l’enregistreur Exchange. Il s’affichera tout au long de la sauvegarde à chaque fois que des composants différents sont lus à partir des métadonnées comme, par exemple, les emplacements des fichiers journaux et de base de données.

Les événements 2110 et 2023 indiquent que l’application de sauvegarde a demandé un ensemble particulier de composants à sauvegarder, ainsi que le type de la sauvegarde.

image

Le service de réplication du serveur de la copie passive signale au serveur de la copie active qu’une sauvegarde est en cours. Les événements 910 et 210 sur le serveur de la copie active, ainsi que l’événement 960 sur le serveur de la copie passive, signifient deux choses : tout d’abord, ils déterminent le serveur qui doit effectuer la sauvegarde d’une copie passive de la base de données ; ensuite, le service STORE sur le serveur de la copie active, qui a marqué dans la mémoire que l’état de la base de données est « sauvegarde en cours », accepte que la sauvegarde de substitution continue la procédure. Il n’est alors plus possible de sauvegarder la base de données une nouvelle fois tant que la sauvegarde de substitution en cours n’est pas terminée ou que l’état « sauvegarde en cours » n’a pas disparu.

image

Les événements 2025 et 2027 sont générés lorsque l’enregistreur de réplication empêche le service de réplication d’écrire les journaux copiés du serveur de la copie active sur le disque local. La relecture des journaux s’arrête également, permettant ainsi de conserver le contenu des fichiers de base de données inchangé. À ce stade, les écritures des données de la base de données en cours de sauvegarde sont « gelées ». VSS peut maintenant créer les clichés instantanés dans le stockage fantôme pour chaque disque spécifié dans les métadonnées.

image

VSS crée des clichés instantanés des disques D: et E:. Une fois cette opération terminée, il le signale à l’enregistreur Exchange qui, à son tour, autorise le service de réplication à reprendre la copie et la relecture des journaux. Les événements 2029 et 2035 sont générés à la fin du «dégel » et les écritures des disques sont autorisées à continuer.

image

Une fois les clichés instantanés créés, l’application de sauvegarde peut copier des blocs de données à partir du sous-système VSS qui transfert des blocs de données à partir du stockage fantôme s’ils ont été préservés suite à une modification ou à partir du volume de disque lui-même dans le cas contraire. L’enregistreur du service de réplication attend de recevoir le signal indiquant que le transfert de données est terminé. Ce flux de données est représenté par les flèches violettes, qui indiquent ici la copie de données depuis les clichés instantanés vers le stockage, puis à travers les E/S du serveur Exchange, et enfin vers le serveur de sauvegarde.

image

Lorsque les fichiers nécessaires pour la sauvegarde de DB1 sont copiés en toute sécurité sur le support de sauvegarde, l’application de sauvegarde signale à VSS que le travail est terminé. VSS, à son tour, informe l’enregistreur de réplication, et Exchange génère les événements 963 et 2046 sur le serveur de la copie passive. Ensuite, le service de réplication signale au service Banque d’informations sur le serveur de la copie active que le travail est terminé, et que la troncature des journaux peut s’effectuer, si toutes les conditions sont remplies. Le nœud de la copie active génère les événements 913 et 213 qui signalent que la sauvegarde de substitution est terminée et que l’en-tête de la base de données sera mis à jour avec la date et l’heure de la sauvegarde.

image

Les événements 2033 et 2037 signalent la fin de la sauvegarde. Le nœud de la copie active se vide et lance le journal de transactions actif contenant les mises à jour de l’en-tête de la base de données. Ce journal est ensuite expédié et autorisé pour la relecture conformément à un calendrier pour que la copie de la base de données passive reçoive les nouvelles informations d’en-tête le plus tôt possible. La troncature des journaux s’effectue également, si possible. Dans ce cas, les clichés instantanés sont détruits et le fonctionnement normal reprend.

Pour plus d’informations sur le thème de cette série de billets, consultez les articles suivants :

Service VSS
http://technet.microsoft.com/en-us/library/ee923636(WS.10).aspx

Enregistreurs VSS Exchange
http://msdn.microsoft.com/en-us/library/bb204080.aspx

Présentation du traitement d’une sauvegarde sous VSS
http://msdn.microsoft.com/en-us/library/aa384589(VS.85).aspx

Diagramme de séquence de sauvegarde
http://msdn.microsoft.com/en-us/library/aa579076(v=exchg.140)

Résolution des problèmes liés au service VSS
http://technet.microsoft.com/en-us/library/ff597980(EXCHG.80).aspx

Jesse Tedoff

Ce billet de blog a été traduit de l’anglais. La version originale est disponible à la page Everything You Need to Know About Exchange Backups* - Part 3