Pour tous les architectes qui seront ammenés à déployer Exchange 2010, c’est une nouvelle importante, la version beta de Loadgen est disponible en téléchargement à ces adresses :

- version 64 bits : http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?displaylang=en&FamilyID=cf464be7-7e52-48cd-b852-ccfc915b29ef

- version 32 bits : http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?displaylang=en&FamilyID=1aaa3f65-bab0-42e6-861b-a25adf258ef3

Loadgen est un outil (je devrais peut-être dire un produit) qui permet de simuler de l’activité d’utilisateurs sur un serveur Exchange. Cet outil doit évoluer avec les versions du serveur pour simuler les nouveaux usages comme par exemple, dans le cas de Exchange 2010, l’utilisation de la boite aux lettres d’archive ou encore l’utilisation des fonctionnalités de protection des messages.

Avec Loadgen, il est possible de simuler les clients suivants : OWA, MAPI (plus spécifiquement Outlook), POP3 et IMAP4, et nouveauté de cette version, des clients ActiveSync (téléphones mobiles).

L’autre nouveauté importante, il y a un générateur dynamique de message pour lequel il suffit de spécifier les éléments suivants :

  • taille maximale, minimale et moyenne des messages
  • langue par défaut à utiliser (Anglais, Français, Espagnol, Coréen ou Turc)
  • les pourcentage de chaque langue
  • le type de corps de message par défaut
  • les variations de type du corps du message
  • la fréquence d’envoi de message en tant que pièce jointe

Il y a aussi plusieurs améliorations qui permettent d’optimiser le fonctionnement du produit comme :

  • absence de publication de données de type Free/busy si le serveur n’a pas de dossiers publics
  • création des dossiers additionels (courrier indésirable, conflits, erreurs de synchronisation …)
  • les rappels sont désactivés par défaut, l’effacement des rappels générait une charge supplémentaire non souhaité sur le serveur.

Pour installer Loadgen, il faut avoir :

  • Le .Net Framework 3.5
  • Vista ou Windows 2008 en tant que système d’exploitation (là ou s’exécute LoadGen).
  • Les outils d’administration d’Exchange ne sont plus nécessaires.

Nous sommes en train de travailler à l’utilisation du produir pour faire une simulation de charge dont je vous reparlerais prochainement.

Comme ils disent outre-atlantique, stay tuned !