Alors que la France sort de sa léthargie annuelle du mois d'août, l'actualité du moment sur Vista se passe en Australie.

C'est à Sidney, Australie que l'affaire s'est déclenchée Jeudi 24 Aout. Steve Riley a annoncé pendant une de ses sessions que Vista version 32 bits ne supporterait pas la lecture des HD DVD. L'histoire a été reprise par un journaliste d'un journal australien (Australian Personnal Computer): http://www.apcstart.com/site/dwarne/2006/08/1139/microsoft-cuts-another-feature-full-hd-playback-in-32bit-vista .

L'affaire a fait le tour de nos alias parlant de Vista et en moins de temps qu'il n'en faut pour écrire ces lignes, nous avions le fin mot de l'histoire.

En réalité, Vista, que ce soit la version 32 bits ou 64 bits, lira les HD DVD. Cependant, pour lire un HD DVD, il faut un player et c'est au fabricant du lecteur (l'Independant Software Vendor ou ISV) qu'appartiendra le choix de lire ou non le HD DVD en question en fonction de l'environnement de lecture. Les critères de choix de lecture ou non des HD DVD protégés incluront entre autre les performances du système.

C'est donc à l'éditeur du player qu'appartient le choix de lire ou non le HD DVD, ce choix n'appartient ni à Vista, ni à Microsoft ! Pour aider ce programme à faire son choix, Vista exposera la liste des drivers non signés installés sur le système mais au final, c'est au player que revient la décision finale.

Il me parait clair que les éditeurs vont chercher à identifier la présence de drivers permettant de contourner les nouvelles techniques de protection qui seront intégrés dans les HD DVD. En particulier, la plate-forme 64bits de par le modèle de signature de drivers sera bien entendu privilégiée.

Quelques pointeurs en anglais sur le sujet: