Si vous avez déjà joué avec Exchange 2007 (dans un lab j'espère !), vous avez certainement remarqué que le transport change entre les versions 2003 et 2007.

Dans beaucoup d'entreprises, la topologie de routage de la messagerie colle de très près à la topologie réseau. Rare sont ceux qui se permettent de faire passer les messages indiquant la date de la prochaine réunion d'équipe par les liens les plus couteux du réseau. De même, les équipes qui gère Active Directory ont calé la réplication de leur annuaire sur l'architecture réseau en place.

Au final, on se rend compte que AD et Exchange reposent sur les même concepts, stockent l'information au même endroit (c'est-à-dire dans Active Directory) mais … en double !

Avec Exchange 2007, nos architectes ont considéré que l'on pouvait reposer sur les mêmes informations, c'est-à-dire la topologie de site dans Active Directory. On revient donc à la notion de site (rappelez vous Exchange 5.5 …) !

Cette nouvelle architecture élimine une des grandes nouveautés d'Exchange 2000, la LinkState table ! Le diagnostic en cas de problèmes dans la transmission des messages est ainsi plus facile à effectuer.

Par défaut, comment ça marche ?

  • Chaque serveur de boite aux lettres Exchange 2007 appartenant à un site AD s'adressera à n'importe lequel des serveurs HUB du même site AD.
  • Un serveur HUB d'un site AD peut délivrer les messages vers n'importe quel serveur de boite aux lettres du même site AD.
  • La transmission des messages d'un site AD à un autre site AD se fera obligatoirement d'un serveur HUB du site source à n'importe quel serveur HUB du site AD distant.
  • Les serveurs HUBs équilibrent automatiquement la charge d'un serveur à l'autre.
  • A quoi bon forcer le passage par un hub central si la topologie de routage de messagerie est identique à la topologie de routage IP. La transmission des messages se fait donc par défaut d'un site à un site en direct sans passer par des hubs centraux, réduisant ainsi le nombre de sauts pour qu'un message arrive à destination.

Rassurez-vous, il est toujours possible de définir à la main la topologie de routage (mais pourquoi se fatiguer ?).

Là où il va falloir être prudent, c'est dans la cohabitation. Exchange 2007, lors de l'installation du premier serveur dans l'organisation, crée un nouveau groupe de routage spécifique à Exchange 2007. Ce groupe de routage va devenir, au fur et à mesure de l'ajout de serveurs de transport le backbone de la messagerie. Il faut donc faire attention quand on commence à installer un serveur "dans un coin" de l'organisation, on peut se retrouver à faire transiter pas mal de messages de production sur un environnement qui était initialement prévu pour faire du prototypage.

En résumé, le routage a été relooké, est plus simple, plus consistant avec le reste de l'infrastructure (réseau et AD) que dans les versions précédentes.