C'est un peu la morale de l'histoire que Sony peut retenir de l'affaire des rootkits.

Rappelez, vous en Octobre 2005, Mark Russinovitch publie sur son blog une découverte de taille ! Pour protéger ses disques contre la copie illicite, Sony intègre dans ses CD protégé un rootkit bloquant la copie. Pour mémoire, voici le post de Mark: http://www.sysinternals.com/blog/2005/10/sony-rootkits-and-digital-rights.html

C'était la première fois à priori qu'un éditeur était pris "la main dans le sac". Non seulement cette découverte posait un problème majeur lié à l'installation non autorisée d'un logiciel sur un poste de travail mais encore se posait la question de la confiance que l'on pouvait avoir dans ce qui était fait alors.

La justice s'en est mêlée et un accord a été trouvé il y a peu de temps. Voici l'article de ZDNet à ce sujet: Sony Rootkit Settlement Gets Final Nod.

Si vous avez les CD en cause, Sony dédommage avec entre autre des morceaux de musique gratuits, profitez-en. Mais attention, l'accord s'arrête fin 2007.