Le NIST (National Institute of Standards and Technologies) comme son nom l'indique est un institut de standardisation... des gens ayant une fâcheuse tendance à faire les choses sérieusement.
Le NIST s'étant emparé du sujet du Cloud computing, il vient de publier une version préliminaire d'un document à la fois complet et rigoureux sur le sujet.

Ce document disponible sur le site du NIST, reprend la définition préalablement établie du Cloud computing puis dresse la liste des bénéfices ainsi que des sujets d'attention propres au Cloud computing, il présente en suite la liste des principales classes de technologies sous-jacentes et enfin fournit des recommandations sur la façon dont les organisations doivent considérer les opportunités et les risques associés au Cloud computing.

Un document à mettre entre toutes les mains souhaitant découvrir (si c'est encore possible) ou plus probablement confronter leur compréhension du Cloud computing à celle d'un des acteurs les plus indépendants.