Le problème avec les TLA (Three Letters Acronyms) c'est qu'ils ne sont pas assez nombreux et que du coup ils peuvent avoir plusieurs significations.
La preuve par l'exemple avec RAS qui peut tout à la fois signifier Remote Access Services si vous êtes "Windows-ophile" ou Rien A Signaler si vous êtes "langue de Shakespeare-ophobe" mais aussi et c'est probablement moins connu Reliability Availability Serviceability.
Cette longue et tortueuse introduction pour en venir au fait que nous avons publié il y a peu de temps un livre blanc dédié aux apports de Windows Server 2008 sur le sujet, il est disponible ici.