A few things you may not already know

Christophe's blog - All about Infrastructure & Datacenter

Server Manager le couteau suisse de l’administration de Windows Server 2008

Server Manager le couteau suisse de l’administration de Windows Server 2008

  • Comments 1
  • Likes

La principale évolution liée à l’administration de Windows Server 2008 est sans conteste la disponibilité de Server Manager qui permet de regrouper en un seul outil des fonctionnalités depuis trop longtemps disponibles au sein de différentes interfaces et de multiples outils.
Server Manager est disponible en deux versions, la première est basée sur une interface graphique basée sur la MMC 3.0 alors que la seconde est disponible sous forme d’un outil en mode ligne de commande : SERVERMANAGERCMD.EXE.

 

Que puis-je faire avec Server Manager ?

Les fonctionnalités couvertes par Server Manager sont regroupées selon 5 axes, les rôles et les fonctionnalités, le diagnostique et la configuration et enfin la gestion du stockage.
De fait, Server Manager est quasiment incontournable dans la mesure où c’est lui qui vous donnera accès à l’installation puis à la configuration ainsi qu’à la désinstallation des rôles et des fonctionnalités de Windows Server 2008, ceci en lieu et place de Ajout/Suppression de programmes.
Un rôle se définit comme une fonction principale d’un serveur, alors qu’une fonctionnalité se définit comme une fonction secondaire ou de support d’un serveur. Il existe par défaut 17 rôles avec Windows Server 2008 RC1 et la liste des rôles gérés peut s’enrichir, c’est le cas par exemple avec WSS 3.0 SP1 et WSUS 3.0 SP1.


Server Manager gère également les dépendances entre rôles et fonctionnalités de façon à installer l’ensemble des éléments nécessaires au bon fonctionnement d’un rôle ainsi que de façon à ne pas laisser d’éléments inutiles suite à la désinstallation d’un rôle.
Server Manager gère en outre les redémarrages lorsque ceux-ci peuvent s’avérer nécessaires à l’installation d’un rôle assure la poursuite de l’installation du rôle post redémarrage.


Server Manager permet d’effectuer un certain nombre de tâches liées à la configuration au quotidien de Windows Server 2008 telles que la gestion de l’état des services, la création et la gestion des taches (les nombreuses évolutions à ce niveau justifient probablement un post à part entière) ou bien encore l’accès à la base de compte locale ainsi le paramétrage du pare-feu.

L’accès aux fonctions liées au diagnostique est lui aussi réalisée via Server Manager qui donne accès aux journaux des événements (les nombreuses évolutions à ce niveau justifient probablement un deuxième post) et aux outils d’analyse des performances et de la disponibilité.

Autre évolution particulièrement bienvenue concernent le diagnostique, la disponibilité d’un tableau de bord par rôle qui permet de connaitre l’état des services associés à un rôle ainsi que d’avoir accès aux événements liés à ces services et à une liste de recommandations concernant la mise en œuvre et l’exploitation de chaque rôle.

Enfin, Server Manager donne accès aux fonctionnalités liées à la gestion du stockage : sauvegarde et gestion des disques.

SERVERMANAGERCMD.EXE  permet quand à lui d’obtenir les informations liées aux rôles et fonctionnalités installées sur un serveur ainsi que d’installer ou de désinstaller des rôles ou des fonctionnalités de manière scriptée.

SERVERMANAGERCMD.EXE dispose en outre via le commutateur –WHATIF de déterminer si un redémarrage peut s’avérer nécessaire lors de l’installation d’un rôle ou d’une fonctionnalité donnée.

Your comment has been posted.   Close
Thank you, your comment requires moderation so it may take a while to appear.   Close
Leave a Comment